Albert de Monaco : "La F1 ne peut pas perdre Ferrari"

Alors que la FOTA, l'association des écuries de Formule 1, essaie toujours de trouver un accord avec la FIA afin de revoir la règle sur le plafonnement des budgets, le Prince Albert de Monaco a donné son sentiment sur la situation actuelle et sur...

Alors que la FOTA, l'association des écuries de Formule 1, essaie toujours de trouver un accord avec la FIA afin de revoir la règle sur le plafonnement des budgets, le Prince Albert de Monaco a donné son sentiment sur la situation actuelle et sur ce qui risque d'arriver dans les prochains jours.

Selon lui, la catégorie reine du sport automobile ne peut pas se permettre de se séparer d'écuries de renom. Sinon ce sport risque d'en subir d'importantes conséquences.

"C'est dur d'aller à l'encontre de l'organisme qui gouverne le sport, mais vous voulez garantir quelque chose d'équitable avec une règle identique pour tout le monde," a expliqué le Prince Albert à la BBC.

"Je suis persuadé que l'on ne peut pas se permettre de perdre des équipes comme Ferrari et Renault. Je pense que cela aurait un tel impact négative sur ce sport que je suis convaincu qu'une solution sera trouvée."

Par ailleurs, le prince monégasque a expliqué que les organisateurs du Grand Prix de Monaco mettront tout en œuvre pour conserver cette course au calendrier.

"L'impact économique se compte en centaine de millions d'euros et c'est une part de l'histoire, donc nous nous battrons afin d'essayer de conserver ce Grand Prix ici. Nous sommes heureux de travailler avec la FIA et toute personne impliquée dans la F1."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités