Albon attaque au risque d'accidents qui sont "le prix à payer"

Parti plusieurs fois à la faute lors des derniers Grands Prix, Alexander Albon assume la part de risque qu'il prend et insiste sur sa capacité à rebondir après de telles déconvenues.

Albon attaque au risque d'accidents qui sont "le prix à payer"

Propulsé chez Red Bull Racing à la mi-saison en remplacement d'un Pierre Gasly en difficulté, Alexander Albon cultive pour le moment un certain paradoxe. Logiquement dominé par Max Verstappen en performance pure, le rookie doit également composer avec une monoplace qu'il découvre, et a accumulé un certain nombre de sorties de piste récemment. Mais dans le même temps, il fait preuve de solidité et de constance en course pour aller chercher des points importants, entrant dans le top 10 lors de chacun des cinq Grands Prix disputés jusqu'à présent avec l'écurie autrichienne.

Vendredi à Mexico, sur une piste qu'il découvrait, Albon est parti à la faute en Essais Libres 2, avant de signer le cinquième temps des qualifications le samedi, démontrant à nouveau qu'il savait rebondir dans de telles circonstances. "Pour être franc, ça sonne bizarre mais j'ai eu aussi des accidents dans la Toro Rosso !" souligne-t-il. "J'attaque, peut-être trop parfois. Et c'est un peu le prix à payer. Ce qui est important, c'est la manière de se reprendre, et jusqu'à présent ça va. Ce n'est pas agréable et ça me rend moins confiant le lendemain, mais on dirait que ça ne m'affecte pas trop. De ce côté-là, je suis plutôt content de la manière dont je rebondis."

Lire aussi :

La pression de Verstappen mais aussi des dirigeants de Red Bull, réputés pour leur impatience devant le devoir de résultats, ne perturbent pas plus que ça celui qui a débuté la saison chez Toro Rosso. "Franchement, ça va. En fait, ils m'ont beaucoup soutenu", assure Albon. "Ils savent que j'essaie, et mes accidents n'étaient pas à basse vitesse, c'était quand j'attaquais. Ce n'est évidemment pas l'idéal, et je pense que l'expérience et le fait de ne pas connaître la voiture y contribuent. Je pense que jusqu'à présent de toute façon, tout s'est bien passé."

En qualifications samedi à Mexico, Albon a concédé une demi-seconde à son coéquipier Verstappen, auteur de la pole position avant d'être pénalisé par les commissaires. Il juge toutefois cet écart "raisonnable" compte tenu des circonstances, tout en admettant être "un peu déçu". "Avoir un temps de piste limité sur un nouveau circuit n'était pas idéal", rappelle-t-il. "Mais en arrivant en Q1, je me sentais plutôt bien et le tour était plutôt solide. J'ai eu un peu plus de mal avec la voiture en Q2 et Q3, des petites choses, mais c'était serré devant."

Avec pour meilleur résultat à ce jour une quatrième place décrochée à Suzuka lors du dernier Grand Prix, Albon aimerait désormais décrocher son premier podium en Formule 1. "Je pense que nous avons le rythme, mais il faut voir si ça peut durer, c'est le plan", espère-t-il. "Depuis que j'ai rejoint l'équipe, c'est clairement le meilleur week-end dans la voiture. Je ne dis pas que je vais monter sur le podium, mais je pense que la voiture peut le faire. Je veux être dans le coup, je veux me battre à un moment donné, c'est une bonne opportunité."

partages
commentaires
Comment Hamilton gère l'absence de son ingénieur à Mexico

Article précédent

Comment Hamilton gère l'absence de son ingénieur à Mexico

Article suivant

Williams pense être dans le match avec Haas et Alfa Romeo

Williams pense être dans le match avec Haas et Alfa Romeo
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021