Formule 1 GP d'Australie

Albon disqualifié des qualifications au GP d'Australie

Alex Albon s'élancera dernier du Grand Prix d'Australie ce dimanche, après avoir été disqualifié pour une infraction technique lors des qualifications.

Les commissaires assistent Alex Albon, Williams FW44, après un problème en qualifications

Convoqué après les qualifications à la suite de la découverte par les commissaires techniques que sa Williams ne contenait pas la quantité d'essence requise, Alex Albon a été disqualifié de la séance. Le Thaïlandais s'élancera donc de la dernière place sur la grille de départ de l'épreuve ce dimanche.

La FW44 frappée du numéro 23 s'était immobilisée dans son tour de décélération en fin de Q1, où son pilote avait signé le 16e temps. Toutefois, au moment des vérifications techniques, le délégué de la FIA pour ces questions, Jo Bauer, n'avait trouvé que 0,33 litre d'essence au lieu du 1,15 litre minimum (1 litre + la quantité estimée nécessaire pour rentrer au stand par ses propres moyens) qui aurait dû être présent.

Comme Sebastian Vettel au terme du Grand Prix de Hongrie 2021, le pilote a donc été exclu des résultats pour cette infraction technique claire. Malgré son 16e chrono, Albon devait déjà de toute façon s'élancer du 19e rang en raison de la pénalité de trois places de recul reçue à l'issue du GP d'Arabie saoudite, quand il avait été jugé responsable de la collision avec Lance Stroll.

Voici la justification des commissaires : "Après les qualifications, la voiture 23 n'avait pas assez de carburant pour produire l'échantillon de 1,0 litre requis. Compte tenu de cette situation, la voiture 23 n'est pas en conformité avec les exigences de l'article 6.5 du Règlement Technique de la Formule 1. Selon l'Art. 6.5.2, les concurrents doivent s'assurer qu'un échantillon de 1,0 litre de carburant peut être prélevé à tout moment [du week-end] dans la voiture."

"La procédure a été suivie mais l'échantillon de 1,0 litre de carburant n'a pas pu être prélevé. Les commissaires décident d'appliquer la pénalité standard pour les infractions techniques. Ils ont donc pris en compte le fait qu'il est impossible de se défendre en affirmant qu'aucun avantage en termes de performance n'a été obtenu."

"Les commissaires ont reçu une demande de Williams Racing pour permettre à la voiture 23 de prendre le départ de la course. Les commissaires autorisent donc la voiture 23, Alex Albon, à prendre le départ de la course."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc sous enquête des commissaires après sa pole
Article suivant Pérez échappe à une sanction après les qualifs

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France