Albon trouve l'écart avec Verstappen "un peu déroutant"

Alexander Albon estime que l'écart de 1,1 seconde qui le sépare de Max Verstappen après les qualifications du Grand Prix de Russie est "un peu déroutant".

Alexander Albon est arrivé en Russie à la suite de son tout premier podium en F1 au Mugello. Mais la dynamique, au moins en qualifications, ne semble pas vraiment s'être enclenchée puisqu'il a accusé à Sotchi son retard le plus important de la saison sur Max Verstappen, avec un impressionnant débours de 1,1 seconde sur le Néerlandais en Q3, sur un tracé où le tour se boucle en 91 ou 92 secondes.

Lire aussi :

Cet écart, qui se traduit par une différence de huit places sur la grille de départ (Versappen partira second et Albon dixième), est d'autant plus problématique pour le Thaïlandais qu'il "n'est pas trop sûr" d'avoir compris sa faiblesse en qualifications, préférant penser que cela s'explique plutôt par les progrès faits par ses rivaux au niveau du rythme.

"Ce n'était pas horrible en Q1 et en Q2, et on aurait juste dit que les gens autour avaient fait un bond en avant", a déclaré Albon. "Je n'ai pas vraiment la sensation d'avoir grand-chose en réserve, pour être honnête. Je me gratte un peu la tête, parce que oui, les tours que j'ai faits n'étaient pas horribles. Bien sûr, il y a toujours un ou deux dixièmes à trouver çà et là. Mais oui, évidemment l'écart est énorme. Un peu déroutant, et du travail à faire."

Lire aussi :

Albon et Verstappen ont utilisé des niveaux d'appui et des réglages différents lors des essais libres ce vendredi afin d'essayer de contrer les difficultés attendues de Red Bull. Quand Motorsport.com lui a demandé si les deux pilotes étaient parvenus à des réglages convergents, le #23 a souligné que son équipier avait moins d'appui.

"Max a légèrement moins d'appui. On peut clairement le voir sur les vitesses en lignes droites, mais il a également eu un peu d'aspiration aussi de la part de Valtteri [Bottas], si je ne me trompe pas. C'était légèrement différent à la fin."

"Je pense qu'il est très difficile de changer trop de choses, surtout avant les qualifications. Une fois les EL3 bien avancés, vous voulez en quelque sorte rester sur votre niveau d'appui, parce qu'évidemment il faudrait un peu de temps juste pour s'y habituer à nouveau. Nous en avions un peu plus."

partages
commentaires
Hamilton et trois pilotes échappent à une pénalité à Sotchi
Article précédent

Hamilton et trois pilotes échappent à une pénalité à Sotchi

Article suivant

Bottas : "Peut-être que je jouais un jeu et voulais partir 3e..."

Bottas : "Peut-être que je jouais un jeu et voulais partir 3e..."
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021