Albon rejoint Latifi chez Williams pour 2022

Alexander Albon fera l'année prochaine son retour en Formule 1, où il pilotera pour l'écurie Williams.

Albon rejoint Latifi chez Williams pour 2022

Après une année passée sur la touche, Alexander Albon va retrouver une place de titulaire en Formule 1 dès la saison prochaine. Des nouvelles dans ce sens étaient attendues assez rapidement par l'état-major de Red Bull, c'est désormais officiel : le Thaïlandais rejoindra l'écurie Williams pour la saison 2022. Il y remplacera George Russell, promu chez Mercedes, pour faire équipe avec Nicholas Latifi, qui est confirmé par l'écurie de Grove. 

La semaine dernière, en marge du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort, Christian Horner avait mis une forme de pression sur le clan Mercedes en faisant part de ses craintes quant à une opposition de la marque allemande, également motoriste de Williams, face à ce transfert. Le directeur de Red Bull insistait sur le désir très fort de sa structure de permettre à Alex Albon de revenir en F1. Tout indique désormais que les liens demeureront entre Albon et RBR. 

Après avoir débuté chez Toro Rosso en 2019, le pilote thaïlandais a rejoint Red Bull Racing l'été de cette même année pour y remplacer Pierre Gasly, alors invité à faire le chemin inverse. Il a ensuite disputé la totalité de la saison 2020 sous les couleurs de l'écurie de Milton Keynes, mais n'a pas convaincu en raison, notamment, d'une grande irrégularité et d'une incapacité à être suffisamment proche du niveau de Max Verstappen

Monté deux fois sur le podium l'an dernier (au Mugello et à Sakhir), il n'a pas été conservé par Red Bull, qui a fait le choix de recruter Sergio Pérez. Il est toutefois resté sous l'aile de la firme autrichienne, qui lui a confié un poste de réserviste et d'essayeur, tout en lui permettant de garder un pied en compétition avec un programme DTM. 

En faisant le choix de la stabilité générale chez Red Bull et AlphaTauri, où les quatre pilotes resteront inchangés en 2022, il fallait trouver une option externe facilitant le retour en F1 d'Alex Albon. Ce sera donc avec Williams, qui occupe actuellement la huitième place au championnat constructeurs

"Je suis vraiment enthousiaste à l'idée de revenir en F1 comme titulaire en 2022", se réjouit Alex Albon. "Quand on passe un an loin de la F1, on n'est jamais certain d'y revenir, alors je tiens vraiment à remercier Red Bull et Williams de croire en moi et de m'aider à faire mon retour sur la grille. C'était génial également de voir tous les progrès réalisés par Williams cette année, et j'ai hâte de les aider à continuer cette aventure en 2022."

Pour Jost Capito, PDG de Williams, il s'agit d'une nouvelle "fantastique" à l'heure de confirmer officiellement le duo de pilotes pour la saison prochaine. "Les deux pilotes apportent un excellent mélange de jeunesse et d'expérience, ce qui sera parfait pour s'intégrer à l'équipe mais aussi pour nous aider à franchir un nouveau cap", assure-t-il. 

"Alex est un des jeunes talents les plus enthousiasmants et arrivé néanmoins avec une grande expérience de la F1 grâce à son passage chez Red Bull. Ses podiums mettent en lumière sa vitesse et nous savons qu'il se sentira immédiatement chez lui dans l'équipe à Grove. Par ailleurs, Nicholas nous a régulièrement impressionnés ces trois dernières années, par son travail acharné et son attitude positive. Il a continué à progresser chez Williams et a mûri pour devenir un pilote de F1 impressionnant, comme le montrent ses points inscrits cette saison."

Lire aussi :

partages
commentaires
La F1 espère que le DRS sera utilisé dans le banking en 2022
Article précédent

La F1 espère que le DRS sera utilisé dans le banking en 2022

Article suivant

La F1 et Motorsport Network lancent le plus grand sondage mondial pour les fans de F1

La F1 et Motorsport Network lancent le plus grand sondage mondial pour les fans de F1
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021