Alesi : "Des développements performants pour la R31 à venir"

Après un week-end difficile pour Lotus Renault GP, Jean Alesi apporte sa vision sur le Grand Prix de Chine

Après un week-end difficile pour Lotus Renault GP, Jean Alesi apporte sa vision sur le Grand Prix de Chine.

Après deux podiums en Australie et en Malaisie, le résultat a été moins probant en Chine. Qu’avez-vous pensé de ce GP de Shanghaï ?

"C’est difficile parce que venant après deux résultats fantastiques, deux podiums de suite en Australie et en Malaisie, se trouver loin de son objectif n’est pas idéal. Mais je crois qu’il faut rester confiant dans les possibilités de la voiture."

"A mon sens, les choses ont commencé à mal tourner en qualifications. Je n’ai pas les détails sur ce qui s’est produit sur la voiture de Petrov, mais associé au fait d’attendre le dernier moment pour lancer Heidfeld, cela a entraîné aussi sa mauvaise qualification. On peut retenir un aspect positif quand même, les deux pilotes étaient bien en Q1 et le tour rapide de Petrov en Q2, quatrième temps, prouve bien que la voiture est vite."

"Après, les deux pilotes devaient essayer de remonter en course. Rétrospectivement, peut-être qu’une stratégie à trois arrêts leur aurait permis de faire mieux. Mais tout le monde le sait, c’est plus facile à dire quand la course est terminée !"

"L’équipe a bien progressé et la voiture a pu atteindre la plus haute vitesse du week-end, ce qui est un développement très positif. Autant que les informations issues de la voiture en course elle-même, je crois qu’il est important de se concentrer sur les points positifs. La voiture était rapide en qualifications, les deux pilotes ont fini la course et Petrov a pris des points qui compteront au championnat."

Vitaly a assuré des bons points, mais aucun des deux pilotes n’était content du résultat. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose d’attendre trois semaines maintenant avant la prochaine course ?

"Du point de vue du pilote, vous voulez juste sauter dans la voiture tout de suite et montrer que vous pouvez faire mieux. Surtout quand vous avez une aussi bonne voiture. Si on se place dans la perspective équipe, je sais qu’ils préparent des développements techniques performants pour la Turquie. Alors je crois qu’ils sont très motivés avant de retrouver la piste et de montrer leur retour en forme."

Plus généralement, la course a été spectaculaire, avec beaucoup d’action. Que pensez-vous de l’impact des nouveaux règlements après trois GP ?

"Le plus gros impact est, à mon avis, celui des pneus. En fin de course, ça devient très intense et c’est génial pour le public. Ca crée des courses excitantes et imprévisibles. Je ne suis pas un grand fan de l’action du DRS. Sur le principe, l’idée est bonne, mais la façon dont elle est appliquée ne me convainc pas. Enfin, le KERS ne fonctionne pas vraiment à mon sens. Mais attendons encore quelques courses. Une chose est sûre, le spectacle est au rendez-vous cette année. Je crois que cette saison sera une référence !"

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Alesi
Type d'article Actualités