Alesi - Garder les pneus en état, crucial à Bahreïn

Bahreïn est le circuit le plus exigeant de l’année en termes de forces longitudinales traversant les pneus, notamment dans les freinages des virages 1 et 14

Bahreïn est le circuit le plus exigeant de l’année en termes de forces longitudinales traversant les pneus, notamment dans les freinages des virages 1 et 14. La traction est notamment cruciale dans le virage 10.

Le freinage est également une caractéristique-clé sur le Circuit International de Bahreïn. Au premier virage, les monoplaces décélèrent de 315 km/h à 65 km/h, en trois secondes. Cela place une force d’environ 4.5g sur les pneus. malgré ces gros freinages, le tracé est fluide et propose un beau défi pour les pilotes.

Bahreïn est un circuit sur lequel je n’ai jamais couru lors de ma carrière F1, mais j’y ai roulé en Speedcar Series –une sorte de NASCAR- en 2009. En fait, j’ai gagné la course !”, se souvient Jean Alesi, ambassadeur Pirelli.

Après un changement du tracé, on est de retour à la version originale et il s’agit d’un beau circuit, où il faut clairement trouver le rythme. Si vous y parvenez, cela vous offrira un bon temps au tour mais il faut également s’assurer de garder les pneus dans le meilleur état possible, car ce sera un facteur important en course”, ajoute le Français.

Les charges latérales d’énergie sont moyennes, et atteignent un point culminant dans le virage 12. L’an dernier, le medium et le tendre avaient été choisis. Les mélanges de cette année étant plus tendres que leurs équivalents de 2012, le pneu dur 2013 est similaire au medium 2012. Le top 5 à l’arrivée avait choisi une stratégie à 3 arrêts pour le Grand Prix l’an dernier, tous prenant le départ en tendres. Malgré tout, leur utilisation des gommes fut assez différente. Le meilleur des pilotes en deux arrêts avait terminé à la sixième place.

Le circuit est assez exigeant avec les pneus, mais il s’agit d’un domaine dans lequel les pilotes ont toujours une influence. Bahreïn est également difficile physiquement, et un bon niveau de préparation physique est nécessaire”, conclut Alesi.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Alesi
Type d'article Actualités