Alesi : Interlagos, un circuit qui "implique" le pilote

La dernière manche du Championnat du Monde de Formule 1 2013 se tiendra ce weekend, sur le fameux tracé d’Interlagos, au Brésil

La dernière manche du Championnat du Monde de Formule 1 2013 se tiendra ce weekend, sur le fameux tracé d’Interlagos, au Brésil. Pour l’occasion, Pirelli apportera à Sao Paolo le mélange dur P Zero Orange, ainsi que le medium P Zero Blanc. Avec d'importants besoins en termes de traction en sorties de virage et sa surface particulièrement bosselée, le tracé de Sao Paolo n'offre aucun répit aux pilotes et aux pneus sur un tour particulièrement court.

Interlagos est un circuit qui implique réellement le pilote”, explique Jean Alesi, ambassadeur Pirelli. “Même si cela semble illogique, il y a certains circuits où l’on pilote globalement de virage en virage, là où Interlagos est une réelle expérience qui vous emporte”, poursuit le Français.

Même si la piste a reçu une nouvelle surface à plusieurs reprises, elle est encore assez bosselée, avec de fortes compressions. “Comme elle tourne dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, elle est très physique en termes de pilotage”, décrit Alesi.

De même que Melbourne offre une ambiance de rentrée des classes, Interlagos clôture régulièrement le championnat et propose une fête pour tout le paddock, qui a besoin de se soulager au terme d'une longue saison.

J’adore le ressenti et l’atmosphère à Interlagos. Les fans y sont absolument fantastiques et c’est un superbe endroit où venir faire la course. Bien entendu, pour Pirelli, il s’agit d’une course très importante en raison du marché brésilien. Cela fut toujours le cas : de mon temps, je me souviens que Nelson Piquet possédait un distributeur pneumatique Pirelli au Brésil et qu’il s’investissait pour souligner l’importance de disposer des bons pneus

La météo est toujours très changeante à Interlagos, il faut donc se préparer à tout, comme l'a montré la course de l'an dernier.

La clé est de trouver le bon rythme : si l’on y parvient, on peut minimiser l’usure du pneumatique et trouver une bonne performance. Je suis monté sur le podium ici dans le passé, mais il est important de trouver le bon feeling immédiatement”.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Alesi , Nelson Piquet
Type d'article Actualités