Alesi : Une guerre des pneus "ne serait pas une bonne chose"

Actuel fournisseur unique des pneus du championnat du monde de Formule 1, Pirelli attire beaucoup de presse autour de son programme F1, même si certaines des dernières raisons pour lesquelles le manufacturier s’est retrouvé dans les journaux ne...

Actuel fournisseur unique des pneus du championnat du monde de Formule 1, Pirelli attire beaucoup de presse autour de son programme F1, même si certaines des dernières raisons pour lesquelles le manufacturier s’est retrouvé dans les journaux ne sont pas celles souhaitées lorsque l’on investit des millions d’euros chaque saison.

En tant que manufacturier unique, Pirelli reçoit autant d’exposition pour apporter du spectacle que pour les points pouvant être perçus plus négativement. Pour le manufacturier italien, il convient de trouver l’équilibre pour justifier sa présence tout en essayant d’avoir une influence sur le contexte sportif en disposant d’un environnement de travail satisfaisant, comme l’explique Jean Alesi, ambassadeur de la marque, à ToileF1.

Ce sont des choses que j’ai connues dans le passé comme pilote et ça devient très compliqué pour deux raisons : la raison numéro 1 aujourd’hui est qu’il n’y a plus de tests, donc vous allez d’un Grand Prix à l’autre”.

L’ouverture de la concurrence en F1 entre deux manufacturiers pneumatiques ne va pas dans la direction prise par la FIA, qui tente de réduire les coûts en changeant la règlementation moteur à l’horizon 2014 et garde le contrôle sur les tests et les ressources allouées par les équipes à leurs programmes F1.

La raison numéro 2 concerne les coûts, comme l’a souvent évoqué Paul Hembery”, nous confirme Alesi. “Les coûts deviendraient fous pour les deux manufacturiers qui se « battraient » pour fournir des pneus et donc pour finalement gagner 3 ou 4 dixièmes ; ce qui est invisible pour le grand public. Cela épuiserait énormément les sociétés. Je pense donc que pour le bien de ce sport, et surtout compte tenu de la situation financière que tout le monde est en train de traverser, ce ne serait pas une bonne chose”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Alesi
Type d'article Actualités