L'Alfa Romeo 2022 a pris la piste à Fiorano !

Dans une journée où c'est au tour de Williams de présenter officiellement sa F1 2022, Alfa Romeo a pris la piste avec sa C42, dont c'est la toute première apparition.

1/23

Photo de: Davide Cavazza

2/23

Photo de: Davide Cavazza

3/23

Photo de: Davide Cavazza

4/23

Photo de: Davide Cavazza

5/23

Photo de: Davide Cavazza

6/23

Photo de: Davide Cavazza

7/23

Photo de: Davide Cavazza

8/23

Photo de: Davide Cavazza

9/23

Photo de: Davide Cavazza

10/23

Photo de: Davide Cavazza

11/23

Photo de: Davide Cavazza

12/23

Photo de: Davide Cavazza

13/23

Photo de: Davide Cavazza

14/23

Photo de: Davide Cavazza

15/23

Photo de: Davide Cavazza

16/23

Photo de: Davide Cavazza

17/23

Photo de: Davide Cavazza

18/23

Photo de: Davide Cavazza

19/23

Photo de: Davide Cavazza

20/23

Photo de: Davide Cavazza

21/23

Photo de: Davide Cavazza

22/23

Photo de: Davide Cavazza

23/23

Photo de: Davide Cavazza

Charger le lecteur audio

Alfa Romeo n'a pas prévu de présentation officielle avant les essais hivernaux de Barcelone la semaine prochaine, et ce n'est que le dimanche 27 février que sa livrée définitive sera dévoilée. Néanmoins, la nouvelle C42 est déjà en piste ! 

L'écurie gérée par Sauber a opté, comme ces dernières années, pour un shakedown organisé sur le circuit italien de Fiorano. L'occasion de baptiser la nouvelle monoplace et de procéder aux premières vérifications essentielles lors d'un roulage limité à 100 km avec des pneus de démonstration, conformément à la réglementation en vigueur. 

Alfa Romeo doit composer ce mardi avec une météo qui est loin d'être idéale puisque c'est sous la pluie que la C42 a réalisé ses premiers tours, affublée d'une livrée temporaire de camouflage, noire et blanche. C'est Valtteri Bottas, équipé d'un casque entièrement noir, qui en a pris le volant pour la première fois, alors que l'écurie de Hinwil aborde la saison 2022 avec un duo entièrement renouvelé, complété par Guanyu Zhou. Le Finlandais a roulé avec des pneus pluie Pirelli, alors que quelques flocons de neige ont même été aperçus.

Les présentations se succèdent depuis la semaine dernière, mais l'Alfa Romeo n'est que la deuxième F1 2022 à être vue en piste. Vendredi dernier, Aston Martin était la première écurie à avoir fait rouler sa nouvelle monoplace, lors d'un shakedown similaire réalisé en Angleterre, sur le circuit de Silverstone

Alfa Romeo sort d'une saison 2021 très difficile, bouclée au neuvième rang du championnat constructeurs avec seulement 13 points inscrits par Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi. Le Champion du monde 2007 a pris sa retraite de la Formule 1 à l'issue de la dernière campagne tandis que le pilote italien n'a pas été conservé et est parti poursuivre sa carrière en Formule E. Malgré l'absence désormais d'un pilote placé par Ferrari, Alfa Romeo continue d'être motorisé par l'unité de puissance de la Scuderia. 

Lire aussi :

partages
commentaires

La FIA ne peut "qu'améliorer l'avenir" et protéger son intégrité

Williams présente sa livrée pour la saison 2022