Alguersuari noue des attentes importantes pour la course

Jaime Alguersuari est passé très près de la Q3 à Yeongam puisque seuls six centièmes le séparaient de la monoplace de Paul di Resta

Jaime Alguersuari est passé très près de la Q3 à Yeongam puisque seuls six centièmes le séparaient de la monoplace de Paul di Resta. Quoi qu'il en soit, le pilote catalan est plus que satisfait de sa performance et visera les points lors de la course de demain.

Malgré la déception de Suzuka, Toro Rosso a continué à travailler sur les nouveautés qu’elle avait apportées au Japon et cela a porté ses fruits ce week-end. Alguersuari estime qu’il n’y a plus autant de dégradation qu’auparavant et que ce problème ne devrait plus les perturber demain.

"Je termine seulement à six centièmes de la Q3. Nous pouvons donc dire que c'était une bonne qualification pour l'équipe. Nous avons fait du bon boulot, dès hier lorsque la voiture était bonne sous la pluie. Je pense que maintenant nous avons une meilleure compréhension de certaines nouveautés introduites à Suzuka et que nous en tirons le maximum," a déclaré Alguersuari.

"J'ai été encouragé par le long relais que j'ai fait ce matin en essais libres, parce qu'il n'y avait pas autant de dégradation que ce à quoi nous pouvions nous attendre. Ce problème ne devrait donc pas nous perturber demain. Je noue des attentes importantes pour la course : j'espère que nous pourrons marquer suffisamment de points pour revenir sur Sauber, qui sera derrière nous sur la grille."

Alguersuari a également tenu à expliquer son incident qu’il a eu avec Sebastian Vettel lors de la troisième séance d’essais libres. Il explique ne pas avoir gêné volontairement le nouveau double champion du monde, et qu’il se contentait d’accomplir le travail que lui demandait Toro Rosso en recueillant un maximum de données.

"Concernant l'incident avec Vettel qui a eu lieu ce matin, ce qu'il s'est passé est très clair pour moi. J'étais sur un long relais, il était dans un tour rapide, je l'ai donc laissé passer. Après, il a commis une erreur et je suis repassé devant, mais il est revenu sur moi. L'ayant déjà laissé passer une fois, j'ai entamé un tour supplémentaire de mon long relais, j’estime qu’on ne peut pas passer son temps à laisser passer un pilote," a-t-il expliqué.

"Je sais que cela aurait été plus facile pour lui si je m'étais encore effacé, mais j'ai également un travail à accomplir pour recueillir suffisamment de données, car nous n'avions aucune information quant au comportement des pneus sur un long relais sur une piste sèche à cause de la pluie d'hier. Je suis désolé pour cet incident, mais les pilotes de pointe doivent également comprendre mon point de vue."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Sebastian Vettel , Jaime Alguersuari
Équipes Toro Rosso , Sauber
Type d'article Actualités