Allison : Buddh, un circuit assez délicat

Ce week-end, les dernières créations de James Allison, le directeur technique du Lotus F1 Team, passeront au révélateur du circuit international de Buddh en Inde, pour la 16ème épreuve du championnat du monde de Formule 1

Ce week-end, les dernières créations de James Allison, le directeur technique du Lotus F1 Team, passeront au révélateur du circuit international de Buddh en Inde, pour la 16ème épreuve du championnat du monde de Formule 1.

En 2011, Vitaly Petrov et Bruno Senna avaient terminé à la porte des points lors de la première venue de la F1 en Inde, mais cette année, la paire de l’écurie britannique est totalement différente. Avec Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, Lotus peut espérer inscrire de gros points dimanche.

"L’an dernier, cela a été le circuit sur lequel la trajectoire était la plus importante", explique Allison. "Le moindre écart était sanctionné assez durement parce que le revêtement était très sale. Cette année, les organisateurs ont investi dans un équipement de nettoyage de la piste impressionnant, comme celui de Bahreïn. Aussi, le problème devrait être un peu différent. Nous savons que c’est un circuit assez délicat, qui teste aussi bien la voiture que le pilote avec quelques beaux virages. C’est typiquement un circuit moderne de Formule 1 et il est situé à un bon endroit".

En Corée, les deux monoplaces d’Enstone ont terminé en cinquième et septième position, de quoi inscrire de précieux points au championnats, mais pas suffisant pour se rapprocher du Top 3. "Nous avons terminé la course à nos positions de départ, ce qui est solide à défaut d’être spectaculaire. Kimi a accru son capital points et Romain a fait ce que nous lui avions demandé, se tenir à l’écart des ennuis et ramener de bons points pour l’équipe", ajoute-t-il.

"Nous n’avons pas enflammé les foules, mais nos deux voitures sont entrées dans les points et se sont montrées nettement plus compétitives que dernièrement, en termes d’écart avec la pole position. Par ailleurs, au cours du week-end, nous avons réussi l’implantation de notre système d’échappement Coanda et nous avons aussi réagi face à un problème inédit de graining sur les pneus, une caractéristique du circuit de Corée".

En Inde, les deux monoplaces seront équipées des dernières nouveautés afin de tenter une percée dans la hiérarchie même si le directeur technique de Lotus sait que ce sera difficile. "Le système Coanda a fait des débuts solides et Kimi et Romain l’utiliseront en Inde. Pour une première sortie, nous en étions raisonnablement contents. Nous savions que son installation nous mangerait un peu de puissance initialement. Mais nous espérions une bonne avancée en matière d’appui et nous avons été ravis de la constater en piste. Notre concept initial était déjà un pas en avant par rapport au système précédent. Mais nous attendons plus de ce package puisque nous modifions les échappements afin de retrouver une grande partie de la puissance perdue".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Bruno Senna , Vitaly Petrov , Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités