Allison explique les raisons des casses mécaniques du jour

Après une journée difficile pour Lotus Renault GP, James Allison répond à quelques questions

Après une journée difficile pour Lotus Renault GP, James Allison répond à quelques questions.

James, la journée a été plutôt agitée. Pouvez vous résumer ce qu’il faut retirer des deux séances ?

"Bon, nous n’avons pas pu apprendre grand chose sur le comportement de la voiture ou sur les réglages puisque nous avons passé beaucoup de temps au garage à la suite de deux problèmes inattendus et malvenus sur les porte-moyeux. Ils se sont produits dans les mêmes circonstances, au freinage et avec des conséquences pratiquement identiques en termes de casse."

"C’était très étonnant parce que nous savions qu’il n’y avait pas de charge particulièrement lourde sur cette piste. Nous savions aussi que nous avions fait, avec cette configuration, plusieurs milliers de kilomètres en essais de pré-saison et au Grand Prix d’Australie sans le moindre ennui. Alors il nous a fallu prendre un peu le temps de la réflexion pour savoir ce qui s’était passé. Il est très vite apparu que les porte-moyeux défaillants provenaient d’un lot à part de tous les autres utilisés jusque là. Le suspect assez rapidement désigné, nous avons cependant pris toutes les précautions en vérifiant beaucoup d’autres choses qui auraient pu causer le problème. A la fin, nous nous sommes rendus à l’évidence : ce second lot de porte-moyeux était en dessous des standards de qualité. Aussi nous avons monté des porte-moyeux d’un autre lot de pièces pour la séance de l’après-midi et tout s’est bien passé."

Qu’avez-vous appris sur les pneus aujourd’hui, surtout sur les tendres ?


"Comme à Melbourne, nous constatons un différentiel de performance conséquent entre les durs et les tendres, plus d’une seconde au tour, voire près de deux. La dégradation ressemble à celle que nous avons connu lors des tests de pré-saison, plutôt élevée et en tout cas plus sévère qu’à Melbourne. Mais avec une possibilité très limitée de travailler sur le set up et sans avoir trouvé un équilibre idéal, notre usure était moins bonne que d’habitude. Plus la voiture est équilibrée, plus est sera douce avec ses gommes."

A Melbourne, vous aviez annoncé des améliorations sur la voiture pour cette course. Pouvez-vous en dire plus ?


"Oui, les modifications étaient montées sur les voitures aujourd’hui, globalement sans souci, même si nos ailerons avant ont souffert dans les incidents de ce matin. Mais nous étions prêts à temps pour la séance suivante. Dans l’ensemble, les nouveautés sont là et elles semblent fonctionner selon nos espérances."

Demain, vous attendez une amélioration des performances. Comment envisagez-vous la séance libre 3 et les qualifications ?

"J’espère que nous pourrons franchir un nouveau cap par rapport à Melbourne en qualifications et que nous verrons nos deux voitures dans le top 10. Et ensuite, nous espérons que les deux voitures seront dans la bagarre pour de gros points en course."

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités