Allison - “Ferrari pourrait rattraper Mercedes en 2016”

partages
commentaires
Allison - “Ferrari pourrait rattraper Mercedes en 2016”
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Traduit par: René Fagnan
18 nov. 2015 à 15:20

James Allison, directeur technique de la Scuderia Ferrari, affirme que la solide performance réalisée par Sebastian Vettel au Brésil donne à l'équipe italienne de bonnes raisons d’espérer pour l’an prochain.

James Allison, Directeur technique châssis Ferrari
James Allison, Directeur Technique Châssis Ferrari
James Allison et Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Podium : le troisième, Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T aux stands
Sebastian Vettel, Ferrari

Sur la piste d’Interlagos, Sebastian Vettel a terminé en troisième place à 14 secondes du vainqueur, Nico Rosberg, et à seulement six secondes de Lewis Hamilton de l’écurie Mercedes AMG.

Nous étions bien, mais jamais, je crois, en position de les inquiéter”, a dit Allison après la course dimanche.

La voiture était efficace, et ils [Mercedes] n’avaient qu’un petit avantage sur nous sur ce circuit. Nous nous sommes progressivement rapprochés d’eux tout au long de la saison. Je crois que nous avons suffisamment progressé pour espérer croire que si nous effectuons un pas de plus au cours de l’hiver prochain, nous pourrons revenir à l’avant du peloton et peut-être leur donner un peu de fil à retordre”.

L’ingénieur britannique ajoute: “L’écart est suffisamment mince pour espérer qu’avec un bon travail de développement réalisé cet hiver, nous pourrions devenir une menace pour eux l’an prochain”.

Allison ajoute que l’équipe a confiance dans le potentiel de la voiture de l’an prochain.

Les gars qui viennent ici [les mécanos] et qui travaillent sur les voitures travaillent aussi dur que possible durant toute la saison. Mais à la maison [à Maranello], il y a beaucoup de gens qui travaillent sans relâche sur la voiture de l’an prochain, et ce, depuis des semaines et des mois.

“La nouvelle monoplace prend forme. Nous commençons à avoir une bonne idée du niveau de performance que nous pourrions atteindre l’an prochain. C’est une période très excitante. La saison 2015 va bientôt se terminer, et je pourrai bientôt consacrer toute mon attention à cette voiture. C’est excitant, et cela représente un énorme défi, mais c’est très motivant”.

Changement de stratégie

Allison en a aussi profité pour expliquer la raison pour laquelle la stratégie de course de Sebastian Vettel avait basculé à trois arrêts. Il explique que réaliser des relais plus courts évitait une usure abusive des pneumatiques. Cette décision a aussi permis de mettre un peu plus de pression sur les deux Mercedes.

Notre stratégie originale était d’effectuer deux arrêts. En basculant à trois, nous les avons fait réfléchir un peu [Mercedes]. Sachant que nous n’étions pas menacés par nos poursuivants, nous pouvions faire trois arrêts et être parfaitement rassurés en ce qui a trait à l’usure des pneus.

Cela n’aurait pas fait une grande différence au final. Quand vous n’êtes pas sous pression, effectuer un arrêt de plus vous permet d’être à l’abri d’une usure excessive des pneus”, déclare Allison.

L’homme de Ferrari a terminé en parlant de la finale de la saison. “Comme c’est le cas depuis le début de la saison, nous ferons tout pour remporter la victoire à Abu Dhabi. Nous ferons tout pour nous qualifier à l’avant et tenter de gagner cette course. Je crois qu’il nous faudrait être très chanceux pour gagner, mais qui sait? Nous avons déjà remporté trois victoires cette saison, alors il ne faut jamais dire jamais!

 

Prochain article Formule 1
Booth n'écarte pas un retour en F1 à l'avenir

Article précédent

Booth n'écarte pas un retour en F1 à l'avenir

Article suivant

Honda ferme les yeux sur les blagues d'Alonso et Button

Honda ferme les yeux sur les blagues d'Alonso et Button

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités