Allison voulait rejoindre Mercedes pour travailler avec Hamilton

L'ingénieur britannique James Allison, actuellement directeur technique de Mercedes AMG, a indiqué qu'une des raisons de sa venue à Brackley était de pouvoir travailler aux côtés de Lewis Hamilton.

Allison voulait rejoindre Mercedes pour travailler avec Hamilton
James Allison, directeur technique, Mercedes AMG F1, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec son équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, effectue le Mobot sur le podium
James Allison, directeur technique Mercedes AMG F1, lors de la conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
L'équipe Mercedes apporte les touches finales à la voiture de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
James Allison, directeur technique Mercedes AMG F1
La Grid Girl de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, sur scène dans la Fanzone

Arrivé en début d'année 2017, quelques mois après avoir quitté la Scuderia Ferrari, Allison a pris la lourde succession de Paddy Lowe au poste de directeur technique de l'écurie qui a remporté les six derniers titres en jeu en dominant la Formule 1 à un niveau d'intensité inédit.

Si sa venue au sein de la marque à l'Étoile est intervenue dans un contexte particulier sur le plan personnel, le Britannique souhaitant demeurer en Angleterre pour s'occuper de sa famille après le décès de son épouse quand il occupait un rôle clé du côté de Maranello, il a affirmé que parmi les raisons qui l'ont poussé à s'engager figure la perspective d'une collaboration avec Lewis Hamilton.

"Ça a été un plaisir considérable de rejoindre Mercedes cette année pour beaucoup, beaucoup de raisons", a-t-il expliqué, "mais l’une d’entre elles était qu’il s’agissait de ma première opportunité de travailler aux côtés de Lewis. Je pense que j’ai dû lui dire une seule fois bonjour lors de toutes les années avant ça."

Pensionnaire d'Enstone entre 2005 et 2013, sous Renault et Lotus F1, puis de Ferrari, quand, sur la même période, Hamilton a roulé avec McLaren puis Mercedes, les deux hommes n'avaient en effet pas eu l'occasion de travailler ensemble. Et pour Allison, cette expérience est très différente de ce qu'il attendait, sans doute influencé par l'image souvent renvoyée de celui qui compte aujourd'hui 61 succès en discipline reine.

"L’expérience de travailler avec lui est très différente de ce que j’imaginais et j’ai découvert un pilote de course avec l’excellence que l’on peut tous voir grâce à ses statistiques et à la façon dont il fait son travail."

"Mais ce qui est particulièrement bien est que j’ai découvert un gars qui se conduit comme un homme de telle façon que travailler avec lui vous rend heureux. Et c’est quelque chose d’appréciable et un aspect positif dans le fait d’avoir rejoint Mercedes."

Hamilton n'est toutefois pas le premier multiple Champion du monde avec lequel Allison travaille puisqu'il a pu connaître Fernando Alonso et Sebastian Vettel chez Renault et Ferrari. Il se refuse toutefois à comparer ces trois pilotes majeurs des 15 dernières années.

"C’est une question frustrante, parce qu’il est impossible d’y répondre car il y aurait une seule façon de savoir pour de bon et ça serait de les aligner avec exactement le même matériel, les mêmes jours et d’avoir un championnat où vous le découvrez exactement. Tout ce que je peux dire c'est que tous les trois n'ont pas leurs victoires et leurs accomplissements par chance mais en étant des pilotes de course brillants."

partages
commentaires
Amsterdam et Rotterdam pas intéressées par le GP des Pays-Bas

Article précédent

Amsterdam et Rotterdam pas intéressées par le GP des Pays-Bas

Article suivant

Diaporama - Les Néo-Zélandais en Formule 1

Diaporama - Les Néo-Zélandais en Formule 1
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021