Alonso 11e : "Je n'avais pas le rythme aujourd'hui"

La Q3 a échappé à Fernando Alonso à Abu Dhabi, mais il ne désespère pas de marquer de gros points en course.

Alonso 11e : "Je n'avais pas le rythme aujourd'hui"
Charger le lecteur audio

On s'était habitués à voir Fernando Alonso en Q3. Le pilote Alpine avait atteint le top 10 des qualifications lors des six Grands Prix précédant cette ultime manche de la saison à Abu Dhabi, mais celui-ci lui a échappé sur le Circuit de Yas Marina – et ce pour seulement trois centièmes de seconde face à la McLaren de Daniel Ricciardo, tandis que le déficit sur Esteban Ocon était d'un dixième.

Pour autant, Alonso n'est pas déçu. "Je suis content", déclare-t-il. "Je n'avais pas le rythme aujourd'hui. Je crois que j'étais 13e en EL3 [12e, ndlr], 15e en Q1 en étant à la limite. Puis 11e en Q2, j'ai trouvé ce tour correct. Et je suis dixième avec la pénalité de Daniel du Brésil. Je trouve que ça va. Nous partons dans les points. Espérons gagner des places et finir septième ou huitième, ce qui est notre objectif normal."

Lire aussi :

Alonso espère étonnamment tirer avantage des deux trains de pneus durs dont il disposera pour la course, même si l'usure des gommes justifie rarement une stratégie à deux arrêts sur cette piste, surtout avec deux relais en durs. Autrement, il s'agira de dépasser, ce qui n'est pas facile à Abu Dhabi.

"Oui, c'est compliqué", admet-il, "mais nous faisons partie des quelques équipes qui ont deux trains de durs, alors peut-être que nous pouvons utiliser ça à notre avantage demain en course. Je ne sais pas ce que diront les simulations, un ou deux arrêts. Mais aujourd'hui, je n'avais pas davantage de rythme. Je suis content, la 11e place était le maximum."

Le double Champion du monde va en tout cas s'efforcer de profiter de son dernier Grand Prix avec Alpine, lui qui va rejoindre Aston Martin dès le début de la semaine prochaine pour les essais d'après-saison.

"Je me disais avant les qualifs qu'il ne me restait que deux fois à monter dans cette voiture, une en qualifs et l'autre demain quand je la conduirai jusqu'à la grille. Nous essayons de profiter de chaque tour et de finir en beauté. Ce serait sympa de finir dans les points, de voir le drapeau à damier – ce n'est pas garanti, cette année, de voir le drapeau à damier. Ce sera notre principal objectif demain. Et je vais faire des donuts à la fin de la course !"

partages
commentaires

Voir aussi :

Des qualifs à "jeter aux toilettes" pour Mercedes, selon Wolff

Dernières qualifications de Vettel : "Une drôle de sensation"