Alonso : "La 13e place est un cadeau divin"

Comme à Melbourne, la McLaren paraissait condamnée au fond de grille, et comme à Melbourne, Fernando Alonso s'est hissé en Q2 sur le circuit de Shanghai.

Fernando Alonso a signé une performance véritablement exceptionnelle lors de la première partie des qualifications, obtenant le dixième chrono en 1'34"499 et indiquant à son équipe, via la radio, qu'il attaquait "comme un animal !".

"Comme en Australie, c'était l'un des meilleurs tours de ma vie", estime le double Champion du monde, qui entame sa 16e campagne en Formule 1. "Je me sens bien avec la voiture, je me sens capable d'attaquer à la limite. Dans ce tour, j'étais à fond dans certains virages, sans trop me préoccuper des risques au-delà de la limite."

Malgré une frayeur au début de la Q2, puisque le moteur ne voulait pas démarrer, Alonso est parvenu à prendre la 13e place de ces qualifications. Un résultat d'autant plus étonnant que pour la MCL32, la performance n'était pas au rendez-vous en Essais Libres 3, seule séance d'essais représentative ce week-end.

"Les prévisions étaient plus pessimistes, surtout après que nous n'avons pas pu rouler hier", reconnaît Alonso. "Ce matin, nous avons testé quelques évolutions et tout a fonctionné comme prévu, mais nous étions 17e et 19e avec toute la puissance disponible, donc nous pensions nous battre avec Sauber pour les dernières places en qualifications. Au final, la 13e place est un cadeau divin."

Se battre malgré le manque de puissance

La pluie annoncée pour la course devrait représenter l'occasion pour McLaren de signer un bon résultat, même si encore une fois, le manque de puissance du moteur Honda va cruellement faire défaut à la MCL32.

"Je suis content d'avoir tiré le meilleur de la voiture comme en Australie", poursuit Alonso. "On dirait qu'il va pleuvoir demain, donc nous allons essayer de saisir toutes les opportunités pour tenter de marquer des points."

"Sur le sec, dès que nous serons dans la plus longue ligne droite, si nous partons 13e, nous nous retrouverons 15e ou 16e. Sous la pluie, nous serons quand même 15e ou 16e au bout de la ligne droite, mais nous essaierons de prendre plus de risques dans les virages. C'est plus risqué, mais nous n'avons rien à perdre."

Et l'Ibère de conclure, désabusé : "En virage, nous sommes très bons, aussi rapides que tout le monde. En ligne droite, nous sommes de loin les plus lents."

Sondage mondial des fans 2017
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Sous-évènement Qualifications
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Réactions