Alonso : "Il y a plus d'amateurs" en F1 qu'en WEC

Pris dans la nasse au premier tour et heurté par Lance Stroll, Fernando Alonso était très remonté à l'issue du Grand Prix des États-Unis. Jusqu'à se lancer dans une comparaison qui n'engage que lui.

Alonso : "Il y a plus d'amateurs" en F1 qu'en WEC
Fernando Alonso, McLaren MCL33, abandonne
Lance Stroll, Williams FW41 et Fernando Alonso, McLaren MCL33 s'accrochent
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren, et l'équipe McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+ et Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33 in his pit box

Alors qu'il se faisait une joie de retrouver le sol américain, Fernando Alonso aura vu son Grand Prix des États-Unis ne durer que quelques hectomètres. Pris dans les multiples incidents du premier tour dans les esses, l'Espagnol a été contraint à l'abandon en raison des dégâts trop importants sur sa monoplace.

Le double Champion du monde a été heurté par Lance Stroll, ce dernier ayant ensuite été pénalisé d'un drive through par les commissaires. Une sanction qui n'a pas apaisé pour autant la déception d'un Alonso très critique envers les autres pilotes après ce premier tour chaotique.

Lire aussi :

"Je ne suis pas fâché", a-t-il assuré. "Je suis déçu car je passe neuf jours ici aux États-Unis pour faire une course, je fais 600 mètres et ils vous poussent dehors. C'est comme ça, mais c'est davantage un problème pour la FIA s'ils veulent continuer à autoriser ce type de pilotage."

Visiblement agacé, le pilote McLaren s'est ensuite lancé dans une comparaison délicate avec le WEC, Championnat du monde d'Endurance auquel il participe avec Toyota depuis cette année.

"Je cours dans un autre championnat avec des pilotes théoriquement amateurs, et il n'y a jamais eu de problème", insiste-t-il. "Il y a plus d'amateurs ici que dans d'autres championnats. Peut-être qu'ils agiront lorsqu'il y aura un gros accident. En attendant, nous essaierons de nous amuser dans d'autres championnats où nous courrons contre 34 autos, contre des amateurs, contre des gens de 60 ans et où il ne se passe jamais rien. Ici il nous faut des pare-chocs, comme sur les kartings de location, pour que nous puissions tous nous accrocher les uns avec les autres."

"Je roule en WEC et ils sont très agressifs aussi, nous avons trois catégories différentes là-bas, des pilotes amateurs en GTE Am, mais personne ne s'accroche. C'est une autre mentalité. Parfois on fait une erreur ou on essaie de prendre un risque au départ, ou bien on dépasse le point de freinage. Mais c'est comme à Spa, où il y a le départ et, soudainement, on joue au bowling avec vous. Ici pareil, il y a le départ et ils jouent au bowling, on a de la malchance et il faut abandonner."

Quelques heures après le Grand Prix, Alonso s'est tout de même fendu d'une réaction plus mesurée sur son compte Twitter, après avoir pris le temps de regarder de plus près les images du départ. Il a estimé qu'il n'y avait finalement "pas grand-chose que quiconque pouvait faire" dans ce premier tour, et qu'il y avait tout simplement "trop de voitures ensemble au virage 4".

partages
commentaires
Magnussen : C'était de la "Formule Économie d'Essence", pas de la F1

Article précédent

Magnussen : C'était de la "Formule Économie d'Essence", pas de la F1

Article suivant

Renault s'offre son meilleur score de la saison !

Renault s'offre son meilleur score de la saison !
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021