Alonso, un sujet ambigu pour Renault

partages
commentaires
Alonso, un sujet ambigu pour Renault
Par : Basile Davoine
11 juil. 2018 à 08:09

Le constructeur français semble avoir pour priorité de conserver ses deux pilotes actuels en 2019, mais certaines déclarations sont parfois floues. Et alimentent le fantasme d'une nostalgie sans doute impossible...

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team, et Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13 et Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren, sur la grille avec la voiture de sécurité
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso,Renault
Fernando Alonso, McLaren MCL33, s'arrête aux stands
Fernando Alonso, McLaren MCL33 et Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Fernando Alonso, Renault R28
Fernando Alonso, McLaren MCL33

Que fera Renault sur le marché des transferts ? Depuis le début de la saison, le Losange vante la qualité de son line-up, constitué de Nico Hülkenberg et Carlos Sainz, mais ne s'interdit pas de réfléchir à toutes les options possibles pour 2019. Daniel Ricciardo en passe de prolonger chez Red Bull, la possibilité de conserver un Sainz qui n'est pour le moment que "prêté" par le giron autrichien s'ouvre un peu plus, mais rien ne dit qu'il s'agira d'une évidence.

Alors que l'écurie française respecte jusqu'à présent le tableau de marche fixé lors de son retour en F1 avec une équipe d'usine, occupant le quatrième rang du championnat constructeurs à l'approche de la mi-saison, les pièces du puzzle qui doit mener vers un titre mondial dans les années à venir doivent continuer de s'assembler. Avec un pilote vedette ?

Dernièrement, un possible intérêt pour Esteban Ocon a ainsi été évoqué, mais le Français n'est visiblement pas le seul que Renault s'autoriserait à envisager comme future recrue. Fernando Alonso a lui aussi la cote à Enstone, et provoque un discours que l'on pourra qualifier de flou ou d'ambigu dans la bouche de Cyril Abiteboul. Autrement dit : ne faites pas dire ce qu'il n'a pas dit au directeur général de Renault Sport Racing, mais notez tout de même qu'il louvoie en n'écartant aucune possibilité.

Interrogé dans les colonnes du quotidien espagnol Marca, le Français a précisé d'emblée qu'il ne "voulait pas encourager cette rumeur" autour d'un hypothétique troisième passage d'Alonso sous les couleurs de Renault. Et Abiteboul de ne rien exclure, tout en précisant que le premier point à clarifier avant de penser à des discussions serait la volonté du double Champion du monde de s'engager sur un projet à long terme.

"Je pense que Fernando doit d'abord décider ce qu'il veut pour lui-même, s'il veut continuer à piloter en F1 ou non", rappelle Abiteboul. "Nous avons beaucoup de respect pour Fernando, mais nous sommes plus intéressés par des pilotes qui veulent être avec nous sur le long terme. Nous pourrions trouver un accord avec Alonso, mais le faire pour un an n'aurait pas de sens."

Après plusieurs mois d'incertitudes, Alonso a accepté en fin d'année dernière de rempiler chez McLaren avec l'espoir que le passage au moteur Renault permettrait à l'écurie britannique de retrouver les avant-postes. Le retour sur terre a été plutôt brutal, avec des résultats en-dessous des attentes et un remaniement important entamé la semaine dernière à Woking.

Pendant ce temps, le pilote espagnol est allé prendre du plaisir en WEC, décrochant la victoire aux 24 Heures du Mans dès sa première participation, et ne cache pas ses envies de retourner à Indianapolis pour décrocher la Triple Couronne. McLaren, Renault, ou l'IndyCar ? L'avenir de Fernando Alonso se situe peut-être dans l'une de ces trois options…

Article suivant
Circuits F1 - Le vrai rapport de force entre Liberty et les promoteurs

Article précédent

Circuits F1 - Le vrai rapport de force entre Liberty et les promoteurs

Article suivant

Toro Rosso enquête toujours sur le crash de Hartley

Toro Rosso enquête toujours sur le crash de Hartley
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine