Réactions
Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Alonso veut qu'Aston Martin prenne exemple sur McLaren et Mercedes

À Silverstone, Fernando Alonso estime que les Aston Martin ont retrouvé leur rythme de début de saison avec leur septième et huitième place. Il souhaite maintenant que l'équipe augmente considérablement ses performances, comme McLaren en 2023 et Mercedes cette année.

Fernando Alonso, Aston Martin AMR24

Photo de: Erik Junius

Cela faisait depuis le Grand Prix de Barcelone qu'Aston Martin n'était plus entré dans les points. Avec la septième place de Lance Stroll et la huitième position de Fernando Alonso, la course à Silverstone marque la fin de cette série compliquée pour l'écurie britannique.

Le pilote espagnol a expliqué que l'équipe avait retrouvé "un sentiment de normalité" en terminant dans le top 10. Depuis l'introduction de plusieurs évolutions à Imola, les résultats de l'équipe étaient en baisse et c'est après la course à Spielberg qu'une réunion a eu lieu afin de discuter d'une nouvelle direction de développement à adopter.

"On a retrouvé un sentiment de normalité", a expliqué Alonso après la course à Silverstone. "On était la cinquième ou la sixième équipe la plus rapide [en Grande-Bretagne]. Nico [Hülkenberg] a été très rapide tout au long du week-end, mais oui, on a pu se battre pour les points."

"Septième et huitième, je pense que ce sont plus ou moins les positions qu'on avait avant Imola, donc oui, on est revenus à notre position habituelle, donc on est content de ça. Après l'Autriche, on s'est regroupés, on a compris que les directions prises n'étaient peut-être pas les bonnes. On est heureux d'être de retour dans les points, on s'est sentis plus compétitifs."

Nico Hülkenberg à la lutte avec Lance Stroll pendant le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Nico Hülkenberg à la lutte avec Lance Stroll pendant le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Interrogé au sujet des nombreuses évolutions apportées et sur la confiance de l'équipe par rapport à celles qui seront introduites en Hongrie dans deux semaines, Alonso a répondu que l'heure était aux résultats ; prenant comme exemple les remontées de McLaren et Mercedes qui montrent le chemin à suivre.

"On doit prouver, on doit arrêter de parler et obtenir des résultats", a déclaré l'Espagnol. "On a apporté beaucoup de nouvelles pièces à la voiture et certaines d'entre elles ont fonctionné, d'autres non. On espère donc avoir une bonne surprise en Hongrie. L'année dernière, McLaren a montré à quel point les performances d'une voiture peuvent changer en une saison. Et cette année, nous avons Mercedes. Il y a donc deux exemples qui montrent que c'est possible, alors à nous de jouer."

Le directeur d'Aston Martin, Mike Krack, semble convaincu que l'équipe a fait un pas dans la bonne direction. Néanmoins, il préfère se montrer "prudent" ayant terminé derrière la Haas de Nico Hülkenberg : "Ce n'est pas parfait", a déclaré le Luxembourgeois. "Je pense que nous devrions être heureux d'avoir les deux voitures dans les points parce que c'était notre objectif. Mais nous voyons aussi que nous sommes derrière la Haas. C'est pourquoi je préfère être prudent par rapport à nos résultats et dire que tout va bien."

Propos recueillis par Oleg Karpov et Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent McLaren : "Il faut continuer à construire"
Article suivant Hamilton a conjuré la peur de ne plus jamais gagner en F1

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France