Alonso : "Il faut que les choses changent"

Fernando Alonso s'est exprimé sur son avenir en F1 et chez McLaren, non sans une certaine ironie. L'Espagnol n'a aucune certitude, à moins que son équipe gagne un Grand Prix d'ici septembre !

De retour d'Indianapolis, Fernando Alonso a retrouvé à Montréal le paddock F1 et ses nombreux sujets de discussion, qui vont bien au-delà de la piste. L'Espagnol n'a d'ailleurs pas manqué de le souligner, mettant l'accent sur le fait que les questions posées à l'occasion de la conférence de presse de la FIA concernaient toutes l'avenir, et non pas le week-end de course à venir sur le Circuit Gilles Villeneuve ! 

À cette occasion, le double Champion du monde a pu confirmer différents propos déjà tenus ces derniers jours, à commencer par ceux concernant son objectif toujours clair d'aller décrocher un troisième titre mondial dans la catégorie reine, en dépit de son escapade américaine, tout en ouvrant la porte à de nombreux autres projets. On sait que la triple couronne est également un but qu'il s'est fixé pour les années à venir.

"En F1, un troisième titre mondial reste ma priorité", martèle-t-il. "J'ai développé mes compétences pour le pilotage de la F1 lors des 16 dernières années. C'est la voiture que je pilote le mieux. Quand je saute dans une autre voiture, je suis compétitif, donc je n'ai pas peur de l'avenir. Si je n'arrive pas à remporter ce troisième titre mondial, je courrai dans un autre championnat, je sais que je peux remporter n'importe quel championnat." 

25 Grands Prix ? Sans lui !

Interrogé sur ses déclarations concernant le calendrier de la Formule 1, le pilote McLaren a également maintenu son opposition à une saison comportant plus de 25 Grands Prix. Nouveau propriétaire de la discipline, Liberty Media travaille à l'allongement des saisons et communique régulièrement sur le sujet.

"J'ai commencé quand il y avait 16 courses au calendrier, plus les tests", rappelle Alonso. "Les courses augmentent tous les ans, et nous arrivons à un chiffre assez exigeant, vu notre vie, avec les essais, les sponsors, les engagements et 20 ou 21 courses, c'est déjà suffisant. S'il y a 25 ou 26 courses, c'est peut-être bon pour un aspect, mais pour d'autres, ça demande beaucoup. À ce stade de ma carrière, une bonne qualité de vie est plus importante que de courir en Formule 1. Si nous restons à 20 ou 21 courses, je serai content de rester. Mais si nous faisons comme la NASCAR, c'est mieux pour d'autres pilotes."

Décision après l'été

Mais la question qui intéresse tout le monde concerne l'avenir d'Alonso, dont le contrat avec McLaren-Honda prendra fin au terme de la saison. Une nouvelle fois, le principal intéressé a fait savoir qu'il n'y réfléchirait pas avant l'été. Dans les esprits, les déclarations toutes fraîches de Zak Brown, directeur exécutif de McLaren, au sujet de la collaboration avec Honda, sont également très présentes.

"Il faut que l'on gagne. Si nous gagnons avant septembre, je prendrai une décision. Je resterai", lance Alonso, qui n'est pas parvenu à noyer le poisson aussi facilement. À nouveau interrogé, compte tenu du scénario peu probable de voir une McLaren s'imposer dans les mois à venir, il est resté évasif. 

"On ne sait jamais. On n'est jamais sûr à 100% en juin de la décision pour l'an prochain. Ce que nous voulons tous, c'est gagner. Le commentaire de Zak sur Honda, on peut s'y attendre de sa part. Il veut gagner, il veut que McLaren joue le titre. Après trois ans, nous ne sommes pas dans cette position, donc il faut que les choses changent pour l'équipe, j'imagine. Je suis comme lui, je veux gagner ; j'ai rejoint ce projet pour être Champion du monde, et nous ne sommes pas dans cette position. Si les choses ne changent pas, si on n'est pas compétitif, on change peut-être de projet. C'est tout ce que je peux dire. D'ici à ce que je réfléchisse, en septembre ou octobre, je ne peux pas dire les choses à 100% maintenant. Je suis ouvert, et j'espère que je prendrai la meilleure décision après l'été."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités
Tags avenir, carrière, honda