Alonso : "Beaucoup de travail à faire ce soir" malgré le top 10

Bonne journée d'Alpine pour débuter le Grand Prix de Hongrie 2021 de F1, même si l'écurie française ne veut pas se reposer sur ses lauriers, à l'image de Fernando Alonso.

Respectivement septième et quatrième des Essais Libres 2 sur le circuit du Hungaroring, Fernando Alonso et Esteban Ocon ont connu une journée globalement bonne dans des conditions chaudes et sur cette piste sinueuse exigeante qui semble convenir à l'Alpine.

Toutefois, pour le double Champion du monde qui a fêté ses 40 ans ce jeudi, il reste encore beaucoup à faire pour s'assurer de faire fructifier les bonnes dispositions entrevues. "C'était une bonne journée. Le Hungaroring est évidemment un circuit très différent de Silverstone et l'on doit vraiment s'adapter à ces virages lents et à autant d'action sur un tour."

"Nous avons essayé différentes choses sur la voiture, dont certaines en ayant à l'esprit ces températures très élevées à Budapest. Nous n'avons pas encore un équilibre parfait, donc nous avons beaucoup de travail à faire ce soir, mais nous nous en rapprochons. C'était donc une journée productive dans l'ensemble."

Lire aussi :

Même constat de l'autre côté du garage, Ocon insistant également sur l'importante chaleur de cette première journée en terre magyare. "C'était un bon vendredi d'essais dans l'ensemble. Les conditions étaient très piégeuses avec cette chaleur qui doit battre des records ici. Je n'avais jamais vu des températures de piste supérieures à 60°C dans ma carrière ! C'est un immense défi de devoir gérer les pneus, les freins et la voiture."

"Il était important d'en prendre la mesure, mais il devrait faire beaucoup plus frais demain. Aujourd'hui, nous étions compétitifs et la monoplace semblait bonne sur le seul tour que nous avons fait en tendres. C'est positif pour commencer, j'aime piloter ici, mais nous devons continuer à travailler dur demain en vue des qualifications, dont nous connaissons tous l'importance sur ce circuit."

Davide Brivio, directeur de la compétition d'Alpine, appelle quant à lui à la prudence en raison d'une hiérarchie difficile à lire et de conditions appelées à changer. "Nous avons connu deux séances positives, notamment avec Esteban qui se sentait à l'aise dans la voiture et a montré un bon rythme avec les deux composés de pneus. Fernando a encore un peu de travail pour ajuster la monoplace à sa convenance, mais nous avons collecté beaucoup de données utiles sur les longs relais et les différents pneumatiques afin de progresser demain."

"Les résultats finaux sont bons, mais il est difficile de tirer des conclusions, d'autant plus que la météo pourrait évoluer. Nous devons pour l'instant poursuivre nos efforts, continuer de travailler, faire de bonnes qualifications et rester concentrés."

partages
commentaires
Verstappen : "Rien d'alarmant" malgré les difficultés rencontrées
Article précédent

Verstappen : "Rien d'alarmant" malgré les difficultés rencontrées

Article suivant

Le moteur de Verstappen est OK après le crash de Silverstone

Le moteur de Verstappen est OK après le crash de Silverstone
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021