Alonso : "Beaucoup de travail à faire ce soir" malgré le top 10

Bonne journée d'Alpine pour débuter le Grand Prix de Hongrie 2021 de F1, même si l'écurie française ne veut pas se reposer sur ses lauriers, à l'image de Fernando Alonso.

Respectivement septième et quatrième des Essais Libres 2 sur le circuit du Hungaroring, Fernando Alonso et Esteban Ocon ont connu une journée globalement bonne dans des conditions chaudes et sur cette piste sinueuse exigeante qui semble convenir à l'Alpine.

Toutefois, pour le double Champion du monde qui a fêté ses 40 ans ce jeudi, il reste encore beaucoup à faire pour s'assurer de faire fructifier les bonnes dispositions entrevues. "C'était une bonne journée. Le Hungaroring est évidemment un circuit très différent de Silverstone et l'on doit vraiment s'adapter à ces virages lents et à autant d'action sur un tour."

"Nous avons essayé différentes choses sur la voiture, dont certaines en ayant à l'esprit ces températures très élevées à Budapest. Nous n'avons pas encore un équilibre parfait, donc nous avons beaucoup de travail à faire ce soir, mais nous nous en rapprochons. C'était donc une journée productive dans l'ensemble."

Lire aussi :

Même constat de l'autre côté du garage, Ocon insistant également sur l'importante chaleur de cette première journée en terre magyare. "C'était un bon vendredi d'essais dans l'ensemble. Les conditions étaient très piégeuses avec cette chaleur qui doit battre des records ici. Je n'avais jamais vu des températures de piste supérieures à 60°C dans ma carrière ! C'est un immense défi de devoir gérer les pneus, les freins et la voiture."

"Il était important d'en prendre la mesure, mais il devrait faire beaucoup plus frais demain. Aujourd'hui, nous étions compétitifs et la monoplace semblait bonne sur le seul tour que nous avons fait en tendres. C'est positif pour commencer, j'aime piloter ici, mais nous devons continuer à travailler dur demain en vue des qualifications, dont nous connaissons tous l'importance sur ce circuit."

Davide Brivio, directeur de la compétition d'Alpine, appelle quant à lui à la prudence en raison d'une hiérarchie difficile à lire et de conditions appelées à changer. "Nous avons connu deux séances positives, notamment avec Esteban qui se sentait à l'aise dans la voiture et a montré un bon rythme avec les deux composés de pneus. Fernando a encore un peu de travail pour ajuster la monoplace à sa convenance, mais nous avons collecté beaucoup de données utiles sur les longs relais et les différents pneumatiques afin de progresser demain."

"Les résultats finaux sont bons, mais il est difficile de tirer des conclusions, d'autant plus que la météo pourrait évoluer. Nous devons pour l'instant poursuivre nos efforts, continuer de travailler, faire de bonnes qualifications et rester concentrés."

partages
commentaires
Verstappen : "Rien d'alarmant" malgré les difficultés rencontrées

Article précédent

Verstappen : "Rien d'alarmant" malgré les difficultés rencontrées

Article suivant

Le moteur de Verstappen est OK après le crash de Silverstone

Le moteur de Verstappen est OK après le crash de Silverstone
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021