Alonso : La "chance" et "la meilleure voiture" ne suffisent pas

Fernando Alonso estime que la domination de Lewis Hamilton n'est pas qu'une question de matériel et insiste sur la valeur des titres conquis en Formule 1 par le Britannique.

Alonso : La "chance" et "la meilleure voiture" ne suffisent pas

Alors qu'il prépare activement son retour en Formule 1, Fernando Alonso n'a aucun doute sur le contexte du moment : Lewis Hamilton est actuellement "le meilleur" pilote du plateau et le constat est selon lui implacable. Le pilote espagnol tord ainsi le cou aux théories parfois avancées devant la domination trop écrasante de Mercedes, qui pourrait dévaluer certains titres mondiaux acquis par le Britannique. Alonso ne le nie pas, la nature même du sport automobile – et plus particulièrement de la F1 – implique d'avoir entre les mains la meilleure monoplace pour briller. Mais pas seulement…

Lire aussi :

"Lewis est devant car actuellement, c'est le meilleur", insiste Alonso dans une interview accordée à RadioTimes. "Il est un peu plus performant que les autres. C'est vrai que la Mercedes est la meilleure voiture, mais ce n'est pas sa faute. Je comprends les commentaires, ça arrive à tous les pilotes du monde. J'ai gagné les 24 Heures du Mans dans la Toyota l'an dernier, et apparemment c'était parce que seul Toyota pouvait gagner au Mans. C'est vrai, nous avions la meilleure voiture, nous avons été plus performants que les autres, mais ça reste 24 heures et tout peut arriver, mais il ne nous est rien arrivé. Nous avons bien exécuté les choses. Et je sais que si j'avais été dans une autre voiture, peut-être que je n'aurais pas pu gagner."

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W11

"Lewis sait que s'il est dans une autre voiture, il ne sera pas en mesure de gagner. Nous comprenons tous les deux que nous avons besoin d'une machine. Pendant plusieurs années chez McLaren, Lewis a été le coéquipier de Jenson [Button], il a aussi été coéquipier de Rosberg, et il ne gagnait pas [toujours] le championnat ces années-là. Il sait qu'il faut aussi le meilleur package. Je comprends les fans, ils cherchent toujours à savoir qui est le meilleur pilote, et la Formule 1 est un sport très difficile car toutes les voitures sont différentes. Il faut chercher quel est le meilleur package, et ce sont eux [Mercedes et Hamilton] les meilleurs."

Lewis peut être meilleur que Bottas cent fois sur cent.

Fernando Alonso

Questionné sur ce qu'il serait capable de faire face à Lewis Hamilton s'il était son coéquipier chez Mercedes, Alonso ne se mouille pas : "On ne sait jamais, mais ce serait intéressant à voir. Je pense que ça changerait d'un jour à l'autre. Nous avons tous des jours d'inspiration et des mauvais jours".

Le double Champion du monde souligne toutefois à quel point Hamilton est à ses yeux au-dessus du lot, notamment dans la manière dont il met son voisin de garage sous l'éteignoir. "Nous voyons que Valtteri [Bottas] est proche de Lewis sur certaines courses et qu'il en gagne deux ou trois par ans, qu'il décroche quelques pole positions, mais nous savons que Lewis peut être meilleur que Bottas cent fois sur cent", avance Alonso. "Lewis est à un niveau de performance fantastique."

"On ne gagne pas sept titres par chance ou parce qu'on a la meilleure voiture", ajoute-t-il. "Il faut apporter quelque chose de plus, et c'est ce qu'il fait. Lewis le fait chaque week-end. Il a un talent incroyable et c'est une bonne chose pour la F1. Michael [Schumacher] et Lewis seront à sept titres à la fin de l'année, Lewis sera peut-être à huit dans un an. Ils se sont retrouvés dans la bonne voiture au bon moment, mais au-delà de ça, ils ont fait ce qu'il fallait et ils étaient les meilleurs lors de ces titres. Ils le méritent."

"Soit on gagne, soit on perd"

Fernando Alonso, Renault F1 Team

Les louanges n'empêchent pas Alonso de revenir en F1 avec beaucoup d'appétit. L'Espagnol le dit et le répète depuis qu'il a signé chez Renault, il sait pertinemment que la saison 2021 ne lui offrira pas de miracle. L'objectif est un peu plus lointain.

"Je ne reviens pas en F1 pour aller au restaurant dans chaque ville et voyager toute l'année", prévient-il. "Je reviens pour une raison : pour bien faire et essayer de gagner. En sport, on gagne ou on perd. Être cinquième est mieux qu'être septième, mieux qu'être 12e, mais ça ne change pas grand-chose. Soit on gagne, soit on perd. Le but est de gagner."

"Nous savons qu'en 2021, personne d'autre que Mercedes ou Hamilton ne pourra gagner. Alors pour 2022, beaucoup d'équipes ont de grands espoirs : Alpine, Fernando, Ferrari, Carlos [Sainz], Verstappen, Red Bull… Nous sommes nombreux à avoir des espoirs, malheureusement pas pour 2021, donc pour 2022. Nous serons tous dans cette situation qui sera de mettre les voitures en piste et de voir si quelqu'un peut tenir tête à Mercedes. C'est difficile de le garantir, ce n'est pas une science exacte. Nous allons bien nous préparer et nous espérons nous battre en 2022, mais rien ne peut l'assurer."

partages
commentaires
Racing Point veut aider Vettel à retrouver la niaque
Article précédent

Racing Point veut aider Vettel à retrouver la niaque

Article suivant

Les dépenses de Red Bull n'ont quasiment pas diminué en 2019

Les dépenses de Red Bull n'ont quasiment pas diminué en 2019
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021