Alonso chez Mercedes ? Rosberg aurait aimé !

partages
commentaires
Alonso chez Mercedes ? Rosberg aurait aimé !
Par : Benjamin Vinel
5 févr. 2017 à 13:48

Pendant six semaines, la question du remplacement de Nico Rosberg chez Mercedes a été sur toutes les lèvres dans le monde de la Formule 1, que ce soit pour les acteurs du championnat ou pour les fans.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid devant Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Podium : le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, et le deuxième, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Pascal Wehrlein, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Fernando Alonso, McLaren lors de la conférence de presse de la FIA
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06.
Valtteri Bottas, Mercedes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène devant son coéquipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

En effet, en annonçant son départ à la retraite début décembre (cinq jours après son titre mondial !), Rosberg a créé une onde de choc, y compris au sein de sa propre équipe, qui n'avait aucune raison de s'attendre à devoir chercher un nouveau pilote si tard dans l'année.

Si le choix de Mercedes s'est concentré autour de Pascal Wehrlein et de Valtteri Bottas, ce dernier obtenant le baquet grâce à ses performances récentes et à son expérience notamment, c'est aussi parce que les pilotes de pointe étaient déjà sous contrat ailleurs.

Nico Rosberg, quant à lui, aurait bien aimé assister à un remake d'un duo Lewis Hamilton/Fernando Alonso qui s'était avéré fratricide lorsque les deux hommes avaient été associés chez McLaren, il y a dix ans.

"Je ne suis plus qu'un fan, et de ce point de vue là, ça aurait été sympa qu'Alonso me remplace. Ça aurait fait des étincelles entre Hamilton et lui, un vrai feu d'artifice !" prédit un Rosberg hilare dans les colonnes de Marca. "Pour les fans de F1, ça aurait été bien."

Cependant, le champion du monde 2016 est prompt à reconnaître qu'un tel recrutement était inenvisageable : "Non, je ne peux pas l'imaginer, Mercedes non plus."

Optimisme pour Bottas

Rosberg est en tout cas optimiste quant au niveau que pourrait avoir son remplaçant Valtteri Bottas, qui a toujours affiché un bon niveau de performance mais qui rejoint une équipe de pointe pour la première fois de sa carrière.

"Il est rapide, et il a battu Massa trois fois de la même façon qu'Alonso", souligne l'Allemand. "Il peut faire du bon travail."

Or, avec un pilote du calibre de Hamilton à ses côtés, il ne sera pas aisé de tirer son épingle du jeu. Rosberg s'attend à une nouvelle saison aboutie du triple champion du monde : "Il va être à un niveau très élevé, et ça va être dur de le battre, mais j'ai prouvé que c'était possible."

Avec Jose Carlos de Celis

Article suivant
Brown - Les équipes réfléchissent toujours à devenir actionnaires de la F1

Article précédent

Brown - Les équipes réfléchissent toujours à devenir actionnaires de la F1

Article suivant

La voiture médicale, au cœur du dispositif d’intervention d’urgence

La voiture médicale, au cœur du dispositif d’intervention d’urgence
Charger les commentaires