Alonso confirmé à Abu Dhabi dans la Renault R.S.20... et la R25 !

Fernando Alonso participera aux essais de fin de saison avec Renault, après d'émouvantes retrouvailles avec sa monoplace de la saison 2005 !

Charger le lecteur audio

Au lendemain de l'information donnée par Motorsport.com, Renault F1 a confirmé la participation de Fernando Alonso à la journée d'essais organisée après le dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi. Alors que ces essais étaient initialement réservés aux jeunes pilotes, la FIA a modifié le règlement pour les étendre aux pilotes n'ayant pas couru en Grand Prix en 2020. Renault alignera donc Guanyu Zhou dans l'une des deux R.S.20, tandis que l'autre sera dévolue à Fernando Alonso, malgré l'agacement manifesté par certains concurrents, dont McLaren et Racing Point, qui ont décidé depuis longtemps de faire l'impasse sur ces essais.

Lire aussi :

"Nous tenons à remercier la FIA et la F1 d’avoir accepté notre programme d’essais en reconnaissance de notre engagement envers les jeunes pilotes à travers les formules de promotion ainsi que du dévouement de Fernando pour faire progresser la carrière de jeunes talents", souligne Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1.

"Zhou a goûté aux bénéfices de la Renault Sport Academy, dont il a intégré les rangs l’an dernier. Il a travaillé dur et a apporté une réelle contribution à la performance de l’équipe à travers son travail au simulateur et le programme d’essais. Je suis ravi qu’il puisse prendre le volant de la R.S.20 afin de compléter son aventure jusqu’à présent. Pour Fernando, il s’agira de la prochaine étape de son retour. Il a travaillé sans relâche pour s’assurer d’être aussi prêt que possible pour 2021. Il veut apporter toute sa contribution auprès de l’équipe, mais également auprès des fans et du sport qui lui ont tant manqué ces deux dernières années."

Depuis septembre, Fernando Alonso prépare activement son retour en F1 avec l'écurie qui deviendra Alpine en 2021. Le double Champion du monde a déjà eu l'occasion de tester la R.S.20, mais dans la limite de 100 km et avec des pneus de démonstration à Barcelone. Il avait ensuite réalisé des essais avec la R.S.18 d'il y a deux ans.

Sur le tracé de Yas Marina la semaine prochaine, le pilote espagnol sera en tout cas très occupé puisqu'il va reprendre le volant de la Renault R25 avec laquelle il a décroché son premier titre mondial en 2005. "On dirait qu'on va emmener la bête se promener", s'est-il amusé. "La belle époque de la Formule 1 avec les moteurs V10 et sa sonorité de laquelle tous les passionés de sport automobile sont amoureux. Merci à Renault F1 pour ça, c'est un privilège d'être au volant de ce joyau."

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault R25

partages
commentaires
Pietro Fittipaldi, Jack Aitken : qui sont ces rookies ?
Article précédent

Pietro Fittipaldi, Jack Aitken : qui sont ces rookies ?

Article suivant

Kevin Magnussen rejoint l'IMSA pour 2021

Kevin Magnussen rejoint l'IMSA pour 2021
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021