Alonso dément tout départ en cours de saison

Fernando Alonso est-il démotivé ? Plusieurs observateurs du paddock l'affirment, et pourtant, le double Champion du monde s'affirme plus enthousiaste que jamais.

Fernando Alonso et McLaren ont abordé la saison 2017 avec beaucoup d'ambition, espérant profiter de la nouvelle réglementation technique pour rattraper leur retard sur les équipes de pointe. Las, la nouvelle unité de puissance Honda est peu fiable, peu puissante et gourmande en carburant, ce qui a restreint la légendaire écurie britannique au fond de tableau. Au grand dam de son fer de lance.

Mark Webber, proche de Fernando Alonso, est allé jusqu'à remettre en question l'avenir de son ancien rival dans la catégorie reine à court terme. Cet éventuel départ, l'Ibère l'a balayé d'un revers de la main.

"Non, ce n'est vraiment pas vrai", affirme Alonso. "C'est normal que de l'extérieur, les pilotes parlent. J'ai lu des commentaires de nombreuses personnes. En Espagne, si un ancien pilote – même de moto – donne une interview, il y a toujours une question sur Alonso, sur la difficulté de la situation. Tout le monde est très proche de moi, et c'est comme si j'étais dépressif ! Ce n'est pas le cas."

Mieux qu'au supermarché

Par ailleurs, le pilote McLaren a nié l'opinion selon laquelle il pourrait avoir gâché les dernières saisons qu'il a passées en Formule 1. Rappelons qu'il n'a pas obtenu de podium depuis 2014, ni remporté de Grand Prix depuis sa victoire à domicile en 2013.

"Je préfère être ici qu'au supermarché de ma ville natale", philosophe Alonso. "Je suis en F1, j'évolue à mon meilleur niveau, je suis mieux préparé que jamais. Certes, l'équipe n'est pas très compétitive à l'heure actuelle, mais nous ne pouvons rien y faire du jour au lendemain, c'est beaucoup de travail."

"En même temps, je pense que l'équipe attend de moi un travail d'exception, un résultat d'exception, comme nous l'avons fait en Australie : les prévisions, les simulations indiquaient que nous serions derniers, et nous étions dixièmes. En Chine, si les prévisions disent que nous sommes derniers, j'espère qu'Alonso sera dans les points", conclut l'Espagnol.

Sondage mondial des fans 2017
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités