Alonso déplore l'attitude des pilotes McLaren

Tout comme Nick Heidfeld, Fernando Alonso a déploré le comportement des pilotes McLaren qui sont restés sur la trajectoire idéale alors que lui et l'allemand n'avaient pas encore achevé leur séance qualificative

Tout comme Nick Heidfeld, Fernando Alonso a déploré le comportement des pilotes McLaren qui sont restés sur la trajectoire idéale alors que lui et l'allemand n'avaient pas encore achevé leur séance qualificative.

Le pilote Renault explique que les monoplaces se sont écartées pour que Heidfeld et Alonso puissent terminer leur tour sans encombre, mais selon lui Heikki Kovalainen et Lewis Hamilton n'en ont pas fait autant.

"Il y avait quatre voitures au virage n°4 et les deux Ferrari je crois un peu plus loin, donc six voitures ou quelque comme ça. Quatre d'entre elles n'étaient pas sur la trajectoire et ne gênaient personne, mais deux d'entre elles était en plein milieu de la trajectoire. C'étaient les deux McLaren."

"Avec le règlement de cette année la Q3 est plus courte, donc je pense que les pilotes terminent leur tour chronométré à des instants différents et à des positions différentes, du coup c'était une situation malheureuse. Ils ont bouclé leur tour lancé un peu plus tôt que nous, mais pour moi c'était la pire chose qui puisse arriver. Ils roulent à 60 km/h alors que nous sommes à 300 km/h, c'est une grande différence et c'est un peu dangereux."

Faut il changement de réglementation pour améliorer les choses ? "Je ne sais pas. C'est une solution mais comme je l'ai dit, il y avait six ou sept voitures et avec cinq d'entre elles nous n'avons eu aucun problème, donc c'est surtout à eux de s'écarter de la trajectoire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Heikki Kovalainen
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités