Alonso déplore les nombreuses interdictions techniques

Fernando a beau être le plus grand gagnant du resserrement de la hiérarchie en F1 et de fait d’avoir vu l’hégémonie Red Bull cesser, l’Espagnol demeure cependant un fervent partisan des évolutions techniques faisant aller la F1 plus vite

Fernando a beau être le plus grand gagnant du resserrement de la hiérarchie en F1 et de fait d’avoir vu l’hégémonie Red Bull cesser, l’Espagnol demeure cependant un fervent partisan des évolutions techniques faisant aller la F1 plus vite.

Ainsi, le double Champion du Monde a regretté les nombreuses fermetures techniques des dernières années, interdisant des solutions trop avancées créant d’importants avantages, comme le diffuseur soufflé maîtrisé à la perfection par RBR l’an dernier.

Lorsque le double diffuseur fut découvert, il fut interdit la saison suivante. Même chose pour le F-Duct”, rappelle ainsi Alonso. “Le diffuseur soufflé de 2011 est désormais aussi interdit. La créativité est de plus en plus limitée, et le développement de l’auto en souffre”.

C’est de cette façon qu’Alonso explique la similitude entre les monoplaces et le resserrement des positions. Un point avec lequel il n’est pas forcément aussi à l’aise que l’on pourrait le penser, au vu de la métaphore choisie.

La F1 ne cesse de ressembler au GP2”, a-t-il ainsi conclu.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités