Alonso : Enstone a beaucoup changé, "et c'est bon signe"

Fernando Alonso est revenu sur les grands changements qu'il a pu trouver du côté de l'usine d'Enstone depuis son retour dans le giron Renault, qui sont pour lui un "bon signe".

Alonso : Enstone a beaucoup changé, "et c'est bon signe"

Après deux ans hors du paddock de Formule 1, Fernando Alonso fait son grand retour en discipline reine pour le compte d'Alpine, marque de prestige du groupe Renault. L'Espagnol, qui a démarré ce samedi matin ses essais hivernaux à Bahreïn, a aussi retrouvé une seconde maison puisqu'il court à nouveau au sein d'une écurie basée à Enstone, en Angleterre, l'usine historique du Losange dans les années 2000-2010, qui l'a vu conquérir ses deux couronnes mondiales lors du premier de ses trois passages, en 2005 et 2006.

Mais entre 2009, dernière saison lors de laquelle il a couru pour Renault, et 2021, celle de son retour officiel cette fois sous les couleurs d'Alpine, beaucoup de choses ont changé, notamment sous l'impulsion de Cyril Abiteboul qui a mené le projet F1 lors du retour en tant qu'écurie officielle en 2016 et fait procéder à une modernisation des installations. Interrogé sur ce point, Alonso a bien entendu noté d'importantes différences qu'il salue.

Lire aussi :

"C'est très différent", a-t-il expliqué en conférence de presse à Bahreïn ce vendredi. "Et c'est bon signe. Après 10 ans, si c'était toujours la même chose, ça n'aurait peut-être pas été une bonne nouvelle, donc je pense que l'usine a été assez fortement remise au goût du jour."

Au moment d'entrer dans le détail de ces différences, il a ajouté : "Il y a plus de gens qui y travaillent désormais. À Viry[-Châtillon], en France, l'usine [moteur] a également évolué et je crois que le niveau de technologie que nous avons aujourd'hui est très différent d'il y a 15 ans."

"Vous savez, je suis très satisfait de ce que j'ai vu l'an passé en visitant Enstone et Viry. Nous avons des gens très talentueux au sein de l'équipe, nous avons de super designers. Certains des mécaniciens sont les mêmes que lors de mon dernier passage, donc c'est aussi une petite touche du bon vieux temps, et [il y a] une bonne ambiance, c'est tout ce que l'on veut pour retrouver le succès rencontré par le passé."

"Mais nous avons de nouvelles personnes, un très bon était d'esprit, des jeunes très talentueux également donc, vous savez, nous sommes désormais une belle organisation et avec un peu de chance nous pourrons avoir des résultats."

partages
commentaires

Voir aussi :

Les pilotes "unis" pour donner leur chance aux courses sprint

Article précédent

Les pilotes "unis" pour donner leur chance aux courses sprint

Article suivant

Course sprint : "Nous parviendrons à une conclusion ce week-end"

Course sprint : "Nous parviendrons à une conclusion ce week-end"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Alpine
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021