Alonso et Webber ont fait très peur à Hamilton

A l'issue du Grand Prix de Singapour, Fernando Alonso a ramené Mark Webber dans le paddock en embarquant le pilote australien sur sa Ferrari

A l'issue du Grand Prix de Singapour, Fernando Alonso a ramené Mark Webber dans le paddock en embarquant le pilote australien sur sa Ferrari. Une belle image, qui a toutefois occasionné quelques frayeurs et coûté une réprimande aux deux pilotes. Ce qui vaudra d'ailleurs une pénalité de dix places sur la grille de départ en Corée du Sud pour Webber.

Le pilote Red Bull a été contraint d'abandonner dans le dernier tour de la course, moteur en flammes. Après avoir garé sa RB9 dans un échappatoire, il a traversé la piste pour rejoindre la monoplace d'Alonso, arrêté au milieu du tracé en attendant d'embarquer l'Australien. Au même moment, les deux Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton bouclaient leur tour de retour aux stands et ont évité de justesse la Ferrari.

"J'étais dans mon tour de décélération, j'ai pris le virage et Fernando était là, j'ai vraiment été choqué", a confié Hamilton après l'incident. "Je suis passé à sa droite, mais si Mark avait traversé à cet endroit à ce moment-là, je l'aurais écrasé. Heureusement, ça n'a pas été le cas."

Malgré cette frayeur, Hamilton a souligné que ce genre de geste, apprécié par les fans, donnait une bonne image de la Formule 1, et que cela devrait être autorisé si les conditions de sécurité s'y prêtent.

"C'est bon pour les fans de voir ça et, tant que c'est fait avec sécurité, comme le fait de ne pas s'arrêter dans la trajectoire, cela devrait être autorisé à l'avenir", reconnaît Hamilton. "En sport, c'est cool. Souvenons-nous de Nigel Mansell et Ayrton Senna [à Silverstone en 1991]."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso , Nigel Mansell , Lewis Hamilton , Ayrton Senna , Nico Rosberg
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités