Alonso partagé entre excitation et appréhension

Enthousiasmé par l'arrivée d'un moteur en lequel il a davantage confiance, le pilote McLaren sait aussi à quel point son équipe n'a sans doute pas le droit à l'erreur cette saison avec la MCL33.

Après un hiver très occupé par la diversification de ses activités, Fernando Alonso est prêt à retrouver ce qui fait son pain quotidien depuis 2002 : la catégorie reine. Si le double Champion du monde mènera cette année un double programme en raison de son engagement en WEC et aux 24 Heures du Mans, il sait à quel point la mission de retrouver les avant-postes avec McLaren reste la priorité pour 2018.

En rejoignant l'écurie de Woking il y a trois ans, l'Espagnol n'imaginait certainement pas vivre le cauchemar qu'a été la collaboration avec Honda, laissant son compteur de victoires (32) et de podiums (97) là où il s'était arrêté à l'heure de quitter Ferrari.

Jamais avare en critiques – certainement à juste titre – quant au manque de fiabilité et de performance du bloc Honda, il retrouvera cette année une monoplace dotée du moteur Renault qui, sur le papier, doit lui permettre de pouvoir à nouveau s'exprimer en piste. De quoi générer beaucoup d'enthousiasme, mais aussi une certaine appréhension…

"L'hiver m'a semblé plus court que d'habitude, car j'étais déjà au volant pour une course de 24 heures [à Daytona], et pour plusieurs essais en Endurance ! Ceci étant dit, je suis vraiment impatient d'être dans le cockpit d'une Formule 1 pour la première fois depuis trois mois", se réjouit Fernando Alonso.

"En regardant notre nouvelle voiture, je me sens incroyablement excité, mais j'ai aussi de l'appréhension. Je sais à quel point cette voiture est importante pour l'équipe, et j'espère qu'elle apportera ce que l'on attend d'elle, de la manière dont nous l'attendons tous."

Malgré l'anxiété légitime qui précède les essais hivernaux et le début de saison, Alonso sait aussi que la force de frappe de son équipe est conséquente en matière de développement.

"Si nous sommes capables de développer les forces du châssis de l'an dernier, et de les marier à une unité de puissance Renault en progrès, alors je crois que nous serons en mesure de franchir des étapes importantes", estime-t-il. "La voiture paraît très soignée, très bien pensée, et je crois que les nouvelles couleurs rendent vraiment bien, elles attirent l'œil. Maintenant, je veux juste retourner derrière le volant !"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Présentation de la McLaren MCL33
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags mcl33, renault