Alonso reconnaît que Grosjean a mieux géré le restart sous VSC

Fernando Alonso a concédé que le dépassement opportuniste de Romain Grosjean lors du restart de la première VSC du Grand Prix de Hongrie était correct, après avoir un temps suggéré qu'il était illégal.

Alonso reconnaît que Grosjean a mieux géré le restart sous VSC

Alonso avait initialement rapporté à la radio que Grosjean l'avait illégalement dépassé au moment où la VSC s'achevait, au septième des 70 tours de course. "Grosjean m'a passé sous Safety Car. J'étais bien au niveau du delta [le temps minimum], donc je ne sais pas", avait ainsi indiqué l'Espagnol.

Lire aussi :

Les commissaires n'ont au final pas enquêté sur la manœuvre de Grosjean et, après la course, Alonso a reconnu que Grosjean avait simplement "fait un meilleur travail" dans la gestion du restart. 

"Il m'a vraiment volé mon portefeuille", a lancé le double Champion du monde aux médias. "Il a fait un meilleur travail. Nous avons quelques secondes d'avertissement avant la fin du Safety Car, donc j'ai essayé de me rapprocher autant que possible du delta, et quand c'est passé au vert, j'étais à fond et Grosjean était déjà à mes côtés. Il a dû avoir une accélération parfaite et un timing parfait, donc j'ai perdu une position."

Le directeur de Haas, Günther Steiner, a qualifié de "conneries" les plaintes d'Alonso à la radio tout en suggérant que le pilote McLaren essayait régulièrement de manipuler les commissaires en sa faveur lors des courses. "Nous n'avons rien fait de mal [...] – c'était une décision assez claire."

"Ce n'est pas une opinion, c'est une question de timing : est-ce que [Grosjean] l'a passé [illégalement] ou non ? Il a fait du bon travail. Ça a été fait clairement et c'était propre. [Alonso] essaie tout le temps de faire ça et je pense que les commissaires en ont assez également."

"Superbe travail" du muret des stands

Alonso avait d'ailleurs lui-même exprimé un certain agacement après les qualifications concernant le fait que la F1 diffusait souvent ses commentaires négatifs envers son équipe à la radio, mais il a salué le gestion de la course par McLaren, avec un premier relais rallongé qui lui a permis de dépasser plusieurs pilotes, y compris Grosjean, pour inscrire de bons points.

Le #14 a terminé huitième après être parti 11e, alors que son équipier Stoffel Vandoorne, qui était proche de lui en piste, a dû abandonner au 49e tour suite à un problème de boîte de vitesses. "La stratégie a fonctionné parfaitement. Je pense que le muret des stands a vraiment fait un superbe travail."

"Malheureusement Stoffel a dû arrêter la voiture en raison d'un problème de boîte de vitesses mais nous sommes extrêmement heureux avec les points. Une bonne course au final, de bonnes luttes à l'avant ; j'observais de derrière [la bataille entre] les Mercedes et les Ferrari [en fin d'épreuve]. Je pense que tout le monde a apprécié."

partages
commentaires
Wolff clarifie sa remarque sur le "parfait lieutenant" Bottas

Article précédent

Wolff clarifie sa remarque sur le "parfait lieutenant" Bottas

Article suivant

Renault "ne veut plus avoir affaire" à Red Bull

Renault "ne veut plus avoir affaire" à Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Auteur Ben Anderson
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021