Alonso - "J'étais aussi rapide que Lewis sur les 20 premiers tours d'Austin"

Le Double Champion du Monde espagnol voit des signes très encourageants dans le développement apporté sur l'unité de puissance Honda.

Alonso - "J'étais aussi rapide que Lewis sur les 20 premiers tours d'Austin"
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08 en lutte pour une position
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 avec une crevaison
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 repart après un tête-à-queue
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 en tête-à-queue au départ et évité par Will Stevens, Manor Marussia F1 Team

Avant le GP des Etats-Unis, Jenson Button utilisait des propos forts pour illustrer les grandes attentes envers la nouvelle évolution de l’unité de puissance dont seul Fernando Alonso disposait. L’Anglais espérait ainsi se faire battre à plate couture par son équipier, si cela signifiait que le moteur Honda disposait enfin d’un surplus de puissance tant espéré.

Mas les conditions particulières du GP des USA n’ont réellement fourni de grandes indications sur la marge de progression du team, l’essentiel du weekend s’étant disputé par des conditions de piste humide. Certes, les deux McLaren ont inscrit une belle poignée de points, mais les trois interventions de la voiture de sécurité en course ne permettent pas réellement de juger la progression du team, et Button s’admettait même relativement déçu dans le Parc Fermé. Il faut dire que McLaren rendait toujours 20km/h en ligne droite à Mercedes.

Mais Alonso, qui disposait du nouveau bloc, se veut très optimiste et compare même ses performances des premiers tours à celles…de celui qui était alors leader de la course.

"Je pense que l'équipe fait du bon travail et tout le monde pousse pour améliorer la situation", commente Fernando Alonso en conférence de presse préliminaire au GP du Mexique. "Les nouvelles pièces semblent marcher comme prévu", poursuit-il. "L'année a été difficile, frustrante parfois, mais nous sommes restés unis et nous avons continué à aller dans la même direction".

"Pour l'an prochain, nous sommes en train de résoudre certains de nos problèmes actuels. Quand le circuit nous convient, nous sommes encore plus motivés, comme à Austin, où j'ai fait ma meilleure course de l'année. Je pense que sur les 20 premiers tours, j'ai été plus rapide sur Lewis sur neuf de ces tours. C'était vraiment un sentiment différent par rapport au reste de l'année".

Il faut copier ce qu’a tout le monde!

Alonso pense maintenant qu’une partie du retard de McLaren par rapport à la concurrence sera comblé si le team s’inspire tout simplement de ce qui fonctionne chez la concurrence. L’Espagnol n’hésite pas à dire que la copie est la meilleure des solutions dans certains domaines !

"Je pense que le manque de performance dans certains domaines de la voiture est assez basique, il n'y a pas de réponse ou de solution très difficile : il faut copier ce que tout le monde a sauf nous".

"Les autres l'ont déjà donc nous nous attendons à gagner en performance "gratuitement" de cette façon. Mais tout le monde va travailler très dur cet hiver et gagner deux secondes, donc il nous en faut davantage. Nous sommes réalistes, nous comprenons qu'en Formule 1, on ne peut pas se battre pour la Q1 une saison et pour le titre la suivante".

 

partages
commentaires
Mexico - Des vitesses de pointe aussi élevées qu'à Monza?

Article précédent

Mexico - Des vitesses de pointe aussi élevées qu'à Monza?

Article suivant

Nouveau bloc Honda pour Button, pénalités pour McLaren

Nouveau bloc Honda pour Button, pénalités pour McLaren
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021