Alonso - "J'étais aussi rapide que Lewis sur les 20 premiers tours d'Austin"

Le Double Champion du Monde espagnol voit des signes très encourageants dans le développement apporté sur l'unité de puissance Honda.

Alonso - "J'étais aussi rapide que Lewis sur les 20 premiers tours d'Austin"
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08 en lutte pour une position
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 avec une crevaison
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 repart après un tête-à-queue
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 en tête-à-queue au départ et évité par Will Stevens, Manor Marussia F1 Team
Charger le lecteur audio

Avant le GP des Etats-Unis, Jenson Button utilisait des propos forts pour illustrer les grandes attentes envers la nouvelle évolution de l’unité de puissance dont seul Fernando Alonso disposait. L’Anglais espérait ainsi se faire battre à plate couture par son équipier, si cela signifiait que le moteur Honda disposait enfin d’un surplus de puissance tant espéré.

Mas les conditions particulières du GP des USA n’ont réellement fourni de grandes indications sur la marge de progression du team, l’essentiel du weekend s’étant disputé par des conditions de piste humide. Certes, les deux McLaren ont inscrit une belle poignée de points, mais les trois interventions de la voiture de sécurité en course ne permettent pas réellement de juger la progression du team, et Button s’admettait même relativement déçu dans le Parc Fermé. Il faut dire que McLaren rendait toujours 20km/h en ligne droite à Mercedes.

Mais Alonso, qui disposait du nouveau bloc, se veut très optimiste et compare même ses performances des premiers tours à celles…de celui qui était alors leader de la course.

"Je pense que l'équipe fait du bon travail et tout le monde pousse pour améliorer la situation", commente Fernando Alonso en conférence de presse préliminaire au GP du Mexique. "Les nouvelles pièces semblent marcher comme prévu", poursuit-il. "L'année a été difficile, frustrante parfois, mais nous sommes restés unis et nous avons continué à aller dans la même direction".

"Pour l'an prochain, nous sommes en train de résoudre certains de nos problèmes actuels. Quand le circuit nous convient, nous sommes encore plus motivés, comme à Austin, où j'ai fait ma meilleure course de l'année. Je pense que sur les 20 premiers tours, j'ai été plus rapide sur Lewis sur neuf de ces tours. C'était vraiment un sentiment différent par rapport au reste de l'année".

Il faut copier ce qu’a tout le monde!

Alonso pense maintenant qu’une partie du retard de McLaren par rapport à la concurrence sera comblé si le team s’inspire tout simplement de ce qui fonctionne chez la concurrence. L’Espagnol n’hésite pas à dire que la copie est la meilleure des solutions dans certains domaines !

"Je pense que le manque de performance dans certains domaines de la voiture est assez basique, il n'y a pas de réponse ou de solution très difficile : il faut copier ce que tout le monde a sauf nous".

"Les autres l'ont déjà donc nous nous attendons à gagner en performance "gratuitement" de cette façon. Mais tout le monde va travailler très dur cet hiver et gagner deux secondes, donc il nous en faut davantage. Nous sommes réalistes, nous comprenons qu'en Formule 1, on ne peut pas se battre pour la Q1 une saison et pour le titre la suivante".

 

partages
commentaires
Mexico - Des vitesses de pointe aussi élevées qu'à Monza?
Article précédent

Mexico - Des vitesses de pointe aussi élevées qu'à Monza?

Article suivant

Nouveau bloc Honda pour Button, pénalités pour McLaren

Nouveau bloc Honda pour Button, pénalités pour McLaren
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021