Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Alors qu'il s'apprête à faire son retour en F1 à 39 ans et après deux années loin du paddock, Fernando Alonso frappe fort d'entrée en lançant qu'il est "meilleur" que les pilotes les plus en vue de la grille actuelle.

Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Fernando Alonso vous avait manqué ? Eh bien le voilà qui prouve qu'il n'a rien perdu de sa capacité à distribuer les punchlines et susciter d'âpres discussions. À quelques jours de son premier Grand Prix en F1 depuis la saison 2018, le pilote Alpine, qui aura 40 ans en juillet, a participé à un entretien pour la BBC. Dans celui-ci, il s'est tout simplement dit "meilleur" que des pilotes comme Lewis Hamilton, Max Verstappen ou Sebastian Vettel, malgré ses deux années en dehors du paddock.

"Ça va être génial, j'ai hâte [d'y être] ; il y a quelques jeunes gars talentueux qui ont réalisé de belles performances dans les catégories junior, et puis nous avons toujours les champions, qui étaient là il y a deux ans avec Lewis, Sebastian, Kimi [Räikkönen]", commence-t-il.

Profitez de notre offre exceptionnelle :

"Verstappen, même s'il fait partie des jeunes et de la jeune génération, il court au plus haut niveau depuis déjà quatre ou cinq ans. Nous avons une grille compétitive et ce sera un défi de battre tout le monde en piste."

Puis, quand l'intervieweur Ben Croucher lui demande s'il s'estime aussi bon que ces pilotes en dépit de ses deux années d'absence, l'Espagnol répond sans sourciller derrière son masque (au sens propre et figuré) : "Non, je suis meilleur."

Plus tard, il précise malgré tout que 2021 ne sera sans doute pas l'année où il retrouvera les succès d'antan et que l'ambition est surtout pour 2022, où la révolution technique annoncée est censée resserrer la hiérarchie et, éventuellement, en rebattre les cartes : "Je suis de retour en Formule 1 avec l'objectif de bien faire évidemment, et l'objectif de pouvoir gagner des courses, en espérant me battre pour les championnats. "

"Nous savons que cette année, ce ne sera pas possible parce que les règlements sont un peu différents, mais fondamentalement les mêmes que les années précédentes, donc je ne vois pas de miracles se produire à ce niveau. Mais en 2022, il y a une chance que la nouvelle réglementation change un peu l'ordre de la grille et nous voulons être l'une de ces équipes qui surprendra tout le monde et pour cela, nous devons travailler dur cette année."

partages
commentaires
Marquer un ou deux points serait "fantastique" pour Haas

Article précédent

Marquer un ou deux points serait "fantastique" pour Haas

Article suivant

2022 : Russell prédit une décision de Mercedes d'ici l'été

2022 : Russell prédit une décision de Mercedes d'ici l'été
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021