Alonso - "ll faut apprendre à marcher avant de courir"

Les progrès sont notables pour McLaren-Honda lorsque la MP4-30 ne s'immobilise pas en piste. Une expérience amère dont Jenson Button a fait les frais lors de trois des quatre séances du week-end jusqu'à présent.

Épargné par les ennuis mécaniques, Fernando Alonso a pu défendre ses chances en qualifications, et a atteint la Q2 pour la première fois cette saison, en trois tentatives.

"C'est triste d'être heureux d'atteindre la Q2", a tout de même relativisé le double Champion du Monde sur le ton de la plaisanterie.

14e sur la grille, l'Espagnol se rapproche du Top 10 mais estime cependant que viser les points en course à la régulière lui sera impossible.

"C'est plus probable quand vous partez plus près d'eux, mais je crois qu'il nous manque encore quelque chose. Quelque chose doit se produire en course pour que nous atteignions les points, mais si tout est normal ce sera difficile."

Toutes les évolutions fonctionnent

Si McLaren est encore loin d'exploiter tout son potentiel, Alonso se félicite de voir que chaque amélioration apportée sur la monoplace donne satisfaction et permet d'avancer dans le bon sens.

"Tout ce que nous ajoutons à la voiture fonctionne. Il faut apprendre à marcher avant de courir, et nous procédons étape par étape, mais je n'ai aucun doute quant au fait que la direction prise est la bonne."

"Ce week-end a été une belle surprise jusqu'à présent, et la voiture était encore meilleure aujourd'hui [samedi]. Il s'agira de terminer la course et d'amener les deux voitures sous le drapeau à damier. Nous avons eu des problèmes de fiabilité ce week-end avec la voiture de Jenson, donc nous devons progresser dans ce domaine."

Cliquez ici pour consulter la grille de départ du GP de Bahreïn

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Sous-évènement Qualifications
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Résumé de qualifications
Tags qualifications, reaction