Alonso : "Je pars dernier à Bakou !"

partages
commentaires
Alonso :
Par : Benjamin Vinel
12 juin 2017 à 07:45

La victoire lors de la course de radeaux à Montréal aura été une sympathique parenthèse pour McLaren-Honda, mais éphémère. Lors du Grand Prix du Canada, l'équipe a été rattrapée par ses vieux démons.

Fernando Alonso, McLaren MCL32, Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32, Lance Stroll, Williams FW40
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Et pourtant, qu'elle était proche de marquer son premier point de la saison ! Fernando Alonso a passé 14 tours à la dixième place en fin de course, avant d'être cruellement trahi par son moteur Honda à deux tours du but.

Deux tours de trop ? "Peut-être, mais la course elle-même était déjà suffisamment dure vu le manque de puissance", déplore Alonso. "Ils nous dépassaient en pleine ligne droite, c'en était presque dangereux avec un tel différentiel de vitesse."

Le pilote McLaren poursuit donc une série de six Grands Prix sans le moindre point, mais la perte de cette dixième position ne l'émeut pas vraiment.

"Cela fait 16 ans que je suis là, donc marquer un point ou non ne va pas me changer la vie", affirme-t-il. "Je sais que tôt ou tard, il faudra commencer à marquer des points pour remercier les mécaniciens du travail qu'ils abattent jour et nuit pour changer des moteurs en permanence. Tout ce qu'on peut faire, c'est essayer de les en récompenser en piste."

Alonso a néanmoins trouvé du réconfort après son abandon en se rendant dans une tribune survoltée par la visite du double Champion du monde.

"Je reçois beaucoup de soutien ici et j'ai pensé leur lancer mes gants, mais ils étaient trop loin, donc je me suis dit que j'allais y monter. Mais une fois que j'y étais, j'ai failli ne pas pouvoir en partir !" sourit l'Espagnol. "C'était un geste pour les remercier de tout leur soutien."

Cette casse moteur a toutefois de lourdes conséquences pour Alonso et McLaren, puisqu'ils ont déjà dépassé leur quota d'unités de puissance. "La première chose qui me vient à l'esprit, c'est que je pars dernier à Bakou !"

Article suivant
Sainz pénalisé pour son attitude "irréfléchie" en course

Article précédent

Sainz pénalisé pour son attitude "irréfléchie" en course

Article suivant

Mercedes a travaillé 24h/24, 7j/7 entre Monaco et Montréal

Mercedes a travaillé 24h/24, 7j/7 entre Monaco et Montréal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions