Réactions
Formule 1 GP du Japon

Alonso a vécu le meilleur Grand Prix "dans le top 5" de sa carrière

Au sortir du Grand Prix du Japon 2024 de F1, Fernando Alonso estime avoir réalisé ce qu'il considère comme son meilleur week-end "dans le top 5" en carrière.

Fernando Alonso, Aston Martin AMR24

Après avoir démarré depuis la cinquième place sur la grille, Fernando Alonso a terminé sixième du Grand Prix du Japon 2024 de F1, battu sur la durée de la course par Charles Leclerc, qui s'élançait du huitième rang sur une Ferrari plus performante. L'Espagnol a résisté en fin d'épreuve aux Mercedes de George Russell et Lewis Hamilton et à la McLaren d'Oscar Piastri.

Jugeant que l'Aston Martin AMR24 qu'il pilote n'est que la cinquième meilleure voiture du plateau, il estime que faire mieux que le fond de top 10 représente une excellente performance pour son équipe et lui-même. Ainsi, quand il lui a été demandé après l'épreuve s'il pensait pouvoir dompter la menace représentée par Russell et Piastri, l'Espagnol a répondu : "Évidemment, [je n'étais] pas totalement confiant."

"On ne sait jamais quel sera le rythme des autres en fin de course. Mais oui, je pense que c'est le meilleur week-end que j'ai connu, je ne sais pas, dans le top 5, de toute ma carrière. Je pense que la cinquième place d'hier en qualifications, avec ce tour, et la sixième d'aujourd'hui en course sont totalement hors de [notre] position [normale]. Alors oui, je suis très fier."

Quand il lui a été demandé de développer ce qu'il voulait dire, Alonso a ajouté : "Je pense que nous sommes la cinquième équipe la plus rapide, avec une bonne marge derrière la quatrième et devant la sixième. Nous sommes bien installés à ce niveau."

Alonso estime avoir vécu le meilleur week-end dans le top 5 de sa carrière

Alonso estime avoir vécu le meilleur week-end dans le top 5 de sa carrière

"Il est impossible de nous comparer à Ferrari, McLaren, Red Bull ou Mercedes. C'est pourquoi terminer cinquième et sixième est tout à fait inhabituel. C'est ce que nous avons fait en Australie également, nous avons terminé sixième. Ici, c'est encore sixième, et cinquième, je crois, à Djeddah, donc nous exécutons très bien les courses - et les autres font un peu d'expérimentations avec la stratégie et d'autres choses, et nous capitalisons sur tout cela. Mais nous devons améliorer notre rythme, c'est certain."

En effet, même s'il salue son propre travail et celui de son équipe pour concrétiser de tels résultats, Alonso insiste bien sur l'importance d'améliorer les performances : "Je pense qu'il y a plusieurs choses à faire pour améliorer la voiture. Ce premier package n'est que la base de ce que nous introduirons plus tard dans la saison. Nous devons donc encore analyser beaucoup de choses."

Lire aussi :

"Mais comme je l'ai dit, nous nous comportons très bien le dimanche, en maximisant les points, et même [en en inscrivant] plus que ce que nous devrions normalement mériter. Les arrêts aux stands ont été parfaits. En fait, lors du deuxième arrêt, quand j'ai vu le feu vert et que je suis parti, je me suis dit : 'Wow, peut-être qu'ils n'ont pas changé les quatre pneus', parce que j'ai eu l'impression que c'était le plus rapide de tous les temps ! Je suis curieux de voir le temps."

"Il y a donc de petites choses ici et là qui permettent d'obtenir ce résultat. Mais je pense que fondamentalement, le rythme n'est pas là où nous voulons qu'il soit. Et c'est quelque chose sur lequel nous devons désormais nous concentrer."

Avec Adam Cooper

VIDÉO - Le résumé du Grand Prix du Japon

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Comment le drapeau rouge a favorisé la domination Verstappen
Article suivant Des simulations alarmantes vont forcer la F1 à revoir l'aéro 2026

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France