Alonso ne s'estime pas répréhensible pour son contact avec Hülkenberg

partages
commentaires
Alonso ne s'estime pas répréhensible pour son contact avec Hülkenberg
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
24 mai 2015 à 15:20

Fernando Alonso, McLaren MP4-30 Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 Honda

Fernando Alonso a connu un Grand Prix de Monaco frustrant. Alors que l’Espagnol espérait inscrire les premiers points de McLaren cette saison, la réjouissance est revenue à son équipier Jenson Button, qui a inscrit les 4 unités de la 8ème place.

Le Double Champion du Monde espagnol n’aura même pas vu l’arrivée d’un Grand Prix qui a débuté par un contact dès le premier tour avec la monoplace de Nico Hülkenberg, dans la section de Mirabeau.

 

Le résumé du Grand Prix de Monaco

Un épisode de course pour lequel le pilote McLaren a sera reconnu responsable, et qui se trouvera pénalisé d’un Stop&Go de 5 secondes au moment de son arrêt aux stands. Malgré tout, l’Espagnol parvenait  à évoluer dans le top 10, derrière Button, jusqu’à ce que sa monoplace n’en décide autrement, et le contraigne à s’immobiliser dans Ste Devote, comme en qualifications la veille.

"Je pense que c'est un problème de boîte de vitesse ; je ne sais pas exactement si c'est un souci dans la boîte ou une surchauffe", commente Alonso dans le paddock de Monaco. "La voiture est partie en neutre à Ste Dévote, et ça a été l'abandon. Nous étions 8e et 9e… Nous avons raté cette opportunité, c'est dommage".

La série en cours est difficile à digérer pour l’Espagnol, qui entrevoit certes les progrès de performance de son package, mais ne parvient à rallier l’arrivée.

"Je n'ai pas fini la course à Barcelone, ni les qualifs et la course ici. Je parle là, alors que les autres voitures sont encore en piste! Nous sommes encore dans un processus d'apprentissage. La pénalité est un peu étrange, je ne le savais pas jusqu'à mon arrêt, quand mes mécanos n’ont pas bougé !"

 

Un incident de course "sans conséquence"

Pour l’Espagnol, la manœuvre du départ n’était pas particulièrement répréhensible, même si elle a engendré un contact important nuisible à la course de Nico Hülkenberg.

"Je suis à l'intérieur au virage 5, je le touche, mais je ne sais pas ce que j'aurais pu faire d'autre. Ça n'avait aucune conséquence pour moi, je me suis arrêté 9e et je suis ressorti 9e, donc ça va…"

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Guillaume Navarro