Alonso nie être un pilote égoïste

Fernando Alonso a répondu aux critiques le qualifiant de pilote "égoïste" en soulignant que le genre de difficultés rencontrées par Ferrari entre ses pilotes cette année n'a jamais existé de son temps.

Alonso nie être un pilote égoïste

Ferrari a connu une saison 2019 compliquée sur le plan des résultats mais peut-être plus encore dans la gestion de ses pilotes, Sebastian Vettel et Charles Leclerc, avec en point d'orgue l'accrochage du Brésil, qui faisait suite à de nombreuses situations polémiques ou à des consignes. S'exprimant dans le cadre du Gala de remise de prix de la FIA, Alonso a pris exemple du contexte au sein de la Scuderia pour battre en brèche l'idée qu'il serait lui-même un pilote égoîste.

"Je pense que la réputation est toujours une chose et que les faits sont différents", a déclaré l'Espagnol. "Quand vous voyez des équipiers qui s'accrochent, et des choses comme ça, comme nous l'avons vu cette année et chaque année entre équipier, puis mes images, vous voyez l'aspiration [que j'ai donné] à Monza et à Spa [l'an passé]. Je connais ces collaborations. Donc quand on parle de réputation, il est mieux de regarder les faits."

Lire aussi :

Alonso assure avoir par exemple toujours été honnête vis-à-vis de ses propres faiblesses au moment de s'engager en WEC et qu'il devait apprendre de ses équipiers, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, également présents au gala de la FIA. "Ce n'était pas un problème de partager avec ces deux gars car, évidemment, ils avaient l'expérience en Endurance. Ils m'ont beaucoup appris dès le premier jour de tests."

"Ils connaissaient la voiture et le circuit, et ils connaissaient leur approche des courses de longue distance. J'étais celui qui faisait toujours des erreurs ou posait toujours des questions. Ce n'est pas que j'étais content de sortir de la voiture, car je voulais piloter en permanence, mais à chaque fois que j'en sortais et qu'ils la pilotaient, il y avait moins de stress pour moi parce que je savais qu'ils faisaient ce qu'il fallait. Donc il y avait beaucoup de confiance entre nous."

partages
commentaires
Bottas succède à Loeb au palmarès du Rallycircuit du Paul Ricard

Article précédent

Bottas succède à Loeb au palmarès du Rallycircuit du Paul Ricard

Article suivant

Quel résultat lors de leur 250e Grand Prix de F1 ?

Quel résultat lors de leur 250e Grand Prix de F1 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , WEC
Pilotes Fernando Alonso
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021