Alonso - "On a des vaisseaux spatiaux mais pas d'informations !"

Une nouvelle fois contraint à l'abandon pour un souci technique, alors que son coéquipier Jenson Button a terminé à la porte des points, Fernando Alonso a critiqué le règlement sur les conversations radio.

Alonso - "On a des vaisseaux spatiaux mais pas d'informations !"
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31, contraint à l'abandon
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren
Jenson Button, McLaren

Le pilote McLaren a été rappelé par son stand pour abandonner à une dizaine de tours de l'arrivée, après avoir dû céder face à Button puis à plusieurs autres pilotes et perdre tout (très mince il est vrai) espoir de marquer des points. Il s'agit du quatrième abandon en sept courses disputées pour lui [forfait à Bahreïn] qui n'a inscrit des points qu'à deux reprises cette saison.

Nous avons eu un problème de boîte de vitesses, c'était de pire en pire et nous avons décidé d'abandonner pour ne pas endommager l'unité de puissance”, a expliqué l'Espagnol interrogé par Sky Sports F1. “Nous étions hors des points de toute façon.”

Au passage, le double Champion du monde a égratigné le règlement limitant les conversations radio entre le pilote et son équipe – lesquelles ont également énervé Lewis Hamilton à Bakou... alors que pour Kimi Räikkönen chez Ferrari, le message de laisser passer son équipier Sebastian Vettel est bien passé – et l'a chagriné lui aussi, mais ceci est une autre histoire.

Je pense que depuis le début, cette règle n'a pas de sens”, a réagi Alonso, qui n'a pu discuter de son problème avec son équipe afin d'essayer, si pas de le résoudre, au moins de le gérer. “Il nous ont donné un vaisseau spatial avec toute la technologie que nous avons, mais nous n'avons pas d'informations ! C'est difficile de savoir ce qui arrive à la voiture exactement, mais peut-être que nous pourrons résoudre ça à l'avenir.”

La quantité de temps qu'on passe sur l'accélérateur ici, ou au Canada...

Jenson Button, 11e du GP d'Europe

Jenson Button, pour sa part, a donc échoué à la porte des points au classement mais à une vingtaine de secondes quand même de Felipe Massa, qui a inscrit celui de la dixième place. À écouter sa réaction après l'arrivée, l'Anglais n'a pas ménagé sa peine mais cela ne lui a pas suffi sans le coup de pouce qu'aurait été un éventuel problème pour l'un des pilotes qui le précédaient.

J'ai pris du plaisir”, a déclaré le Britannique, sans aller jusqu'à ajouter que c'était déjà ça, lui aussi au micro de Sky. “Je suis parti 19e, je me suis battu, j'ai tout donné... En partant 11e, nous aurions probablement fini 11e. Battre Williams, c'est beaucoup nous demander pour l'instant, surtout sur un tel circuit.”

J'ai apprécié cette course, je me suis bien battu, la voiture fonctionnait bien. Nous avions peu d'appui et cela semblait bien fonctionner. Le pneu prime [tendre] fonctionnait bien aussi. Il ne faut jamais abandonner.”

Au contraire de Sebastian Vettel par exemple, Button n'a pas semblé convaincu par le circuit de Bakou qui marquait selon lui un recul en matière de sécurité par rapport aux standards de la F1.

La quantité de temps qu'on passe sur l'accélérateur ici, ou au Canada...”, a-t-il fait remarquer après la course. “Nous allons nous rendre sur un circuit plus équilibré [l'A1-Ring en Autriche, dans deux semaines], puis ce sera à domicile.”

À Silverstone, oui, où le temps passé à pleine charge n'est pas rien non plus...

partages
commentaires
Räikkönen juge sa pénalité "stupide"

Article précédent

Räikkönen juge sa pénalité "stupide"

Article suivant

Photos - Dimanche au GP d'Europe

Photos - Dimanche au GP d'Europe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Europe
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso
Auteur Jean-Philippe Vennin
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021