Alonso : "Pas mal, mais..."

Fernando Alonso revient sur sa course en Principauté

Fernando Alonso revient sur sa course en Principauté.

Fernando, quel bilan tirez-vous de votre week-end monégasque ?


La course a été difficile, longue et éprouvante, comme toujours à Monaco. L'important était de ne pas se déconcentrer, d'éviter la petite erreur qui aurait pu tout flanquer par terre, et d'attaquer à chaque tour. Je pense avoir rempli cette partie du contrat. Après, lorsqu'on a remporté le Grand Prix de Monaco une fois, on n'a qu'une seule envie : le faire de nouveau. Une septième place, de ce point de vue, n'est pas satisfaisante.

Déçu, donc ?


Oui et non. Je pars neuvième, je gagne deux positions grâce à notre stratégie et aux abandons de Vettel, puis de Kovalainen. Je ne peux pas me plaindre. Je crois que cette position correspond à notre réel niveau de performance. De plus, nous marquons deux points. Ce n'est pas grand chose, mais il faut marquer à chaque rendez-vous pour engager notre remontée au championnat.

Cela signifie que vous viserez un résultat similaire dans quinze jours, en Turquie ?


Pas forcément, car l'équipe travaille très dur pour greffer des nouveautés techniques sur la R29 à cette occasion. Nous pourrions alors gagner en compétitivité et, qui sait, revenir sur nos rivaux. Je reste persuadé que nous pourrons disputer une bonne deuxième moitié de saison si les choses se passent comme nous le pensons. Il faut juste continuer à travailler très dur, ne pas baisser les bras et les résultats suivront.

Source : Renault F1

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités