Alonso s'est plaint de Stroll, averti par les commissaires

Lance Stroll a été averti par les commissaires du Grand Prix d'Italie après un incident survenu sous drapeau jaune.

Alonso s'est plaint de Stroll, averti par les commissaires

Dans le viseur des commissaires à la fin du Grand Prix d'Italie, Lance Stroll a finalement échappé à toute sanction, s'en tirant avec un avertissement. Le Canadien a terminé la course à la septième place, inscrivant des points importants pour maintenir Aston Martin à flot au championnat constructeurs par rapport à Alpine et AlphaTauri.

Huitième du Grand Prix derrière Stroll, Fernando Alonso s'est justement plaint d'un avantage gagné injustement à ses yeux par son adversaire, estimant qu'il n'avait pas suffisamment ralenti sous drapeau jaune. L'incident s'est produit lorsque Nikita Mazepin a immobilisé sa Haas à la sortie de la chicane Ascari, au 41e tour, et avant que la voiture de sécurité virtuelle ne soit déclenchée.

"Nous pensions que nous allions attaquer Stroll à un moment donné, mais il était juste un peu trop rapide", confie à Motorsport.com Marcin Budkowski, directeur exécutif d'Alpine. "Nous nous rapprochions juste avant la VSC, et on dirait que Stroll a bénéficié de la VSC, ou juste avant. Fernando a indiqué qu'il n'avait pas levé le pied sous double drapeau jaune. Il faut évidemment lever le pied significativement. Après la VSC, l'écart avait doublé, ce qui ne semble pas correct."

Les panneaux lumineux à cet endroit n'ont pas clignoté immédiatement mais ils étaient doublés par la présence de drapeaux jaunes réels. Les commissaires se sont donc penchés sur la question, mais ont estimé que Stroll ne méritait pas d'être sanctionné, lui adressant simplement un avertissement.

"Le système n'affichait pas de drapeaux jaunes mais les commissaires agitaient des drapeaux jaunes de l'entrée du virage 8 jusqu'à la sortie du virage 10", précisent-ils dans leur rapport. "Il y avait un drapeau qui n'était pas facile à voir pour les pilotes et qui indiquait un double drapeau jaune, mais il était parallèle à un autre endroit facilement visible, et qui indiquait un simple drapeau jaune. Les commissaires ont pu déterminer que le pilote avait ralenti conformément à la réglementation, mais qu'il aurait pu le faire plus tôt. Ils adressent donc un avertissement."

Lance Stroll assure qu'il a commencé à ralentir dès qu'il l'a pu lorsqu'il est arrivé dans la chicane Ascari à cet instant. "Oui, j'ai levé le pied", explique-t-il à Motorsport.com. "Le drapeau jaune est sorti lorsque j'étais dans la zone de freinage. Je n'avais donc pas d'indication claire de la présence d'un drapeau jaune avant de freiner. J'étais concentré sur l'enchaînement des virages. Dès que j'ai vu l'incident, avec le premier drapeau jaune visible, et dans mon cas après les virages, j'ai levé le pied."

Interrogé sur l'absence de signalement lumineux, Stroll a confirmé qu'il n'avait pas fonctionné. "Cependant, on a une notification sur le tableau de bord", ajoute-t-il. "Mais si l'on est au milieu d'un enchaînement de virages, on ne peut pas voir cette notification car on est concentré sur le pilotage. Dès que j'ai vraiment remarqué qu'il y avait un drapeau jaune, j'ai levé le pied avant le panneau vert."

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

partages
commentaires
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Article précédent

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Article suivant

La charge de 12 000 kg qui a sauvé la vie de Lewis Hamilton

La charge de 12 000 kg qui a sauvé la vie de Lewis Hamilton
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021