Alonso prend la défense de Button après sa phrase polémique

partages
Alonso prend la défense de Button après sa phrase polémique
Par : Benjamin Vinel
13 mai 2015 à 09:31

Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren lors de la parade des pilotes
Jenson Button, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 abandonne
Fernando Alonso, McLaren MP4-30

Ce sont des mots inquiétants que Jenson Button a prononcés à l'issue du Grand Prix d'Espagne, au sujet de la McLaren MP4-30.

Le Britannique a passé l'épreuve en fond de peloton, en grande difficulté à cause du manque d'équilibre de sa monture.

Après avoir franchi le drapeau à damier, il déclarait aux médias avec ironie qu'au vu de cette course, il ne s'attendait pas à marquer de points en 2015 - propos qui ont parfois été tirés de leur contexte. Aussi son coéquipier Fernando Alonso tenait-il à prendre sa défense.

"Cette course a été difficile pour nous", a déclaré Alonso aux médias espagnols, hier. "Depuis février, nous avons envoyé un millier de messages positifs, et hier il a dit une petite phrase négative qui a eu un gros impact. Donc nous devons comprendre cela".

"Pour nous deux, cela a été une course dure, sans confort, mais par la suite, dans la réunion d'équipe, Jenson s'est montré beaucoup plus constructif".

Le projet McLaren Honda n'a pas encore abouti sur des résultats satisfaisants : Alonso et Button subissent un taux d'abandon de 50% à cause du manque de fiabilité de leur monoplace, et le premier point de l'année reste attendu. Cependant, l'Espagnol estime que seule l'approche de McLaren pourrait, un jour, mettre un terme à l'hégémonie de Mercedes.

"Pour les battre, il faut adopter une approche innovante et agressive parce qu'ils ont beaucoup d'avance", insiste Alonso. "Mercedes gagne toujours tout,  en-dehors de la course remportée par Ferrari à cause des circonstances. Nous avons décidé d'emprunter ce chemin, mais il faut du temps".

Pour battre Mercedes, il faut une approche innovante et agressive

Fernando Alonso

"Pour moi, à ce stade de ma carrière, finir sixième ou septième d'une course ne me change pas la vie. Ce qui est important, c'est de gagner, je veux juste gagner, et pour ça, il faut un projet solide sur le long-terme".

Alonso ne s'en cache pas : le Grand Prix d'Espagne de dimanche marquait le deuxième anniversaire de son 32e et dernier succès en F1 à ce jour, et la victoire lui manque. Cependant, à 33 ans et après avoir été deux fois champion et trois fois vice-champion, le pilote McLaren préfère relativiser la situation.

"Est-ce que me battre pour la victoire me manque ? Bien sûr, mais je dois faire sans pour l'instant".

"Je suis là depuis des années, en décembre dernier j'ai été élu meilleur pilote de la décennie, donc il me manque un ou deux trophées à la maison mais je suis quand même bien reconnu", conclut le double Champion du Monde.

Prochain article Formule 1
Marciello crashe la Sauber à Barcelone

Article précédent

Marciello crashe la Sauber à Barcelone

Article suivant

Débuts en F1 réussis pour Pierre Gasly

Débuts en F1 réussis pour Pierre Gasly

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Boutique , Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités