Alonso privé de pneus mais "très heureux" de sa performance

Éliminé en Q2, le pilote espagnol était néanmoins ravi du niveau de performance de sa McLaren-Honda à Melbourne ce samedi.

Alonso privé de pneus mais "très heureux" de sa performance
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Casque de Fernando Alonso, McLaren
Jenson Button, McLaren avec Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31

Contraint de ne pas retourner en piste car il avait utilisé deux trains de pneus supertendres en Q1, Fernando Alonso a subi les améliorations de la concurrence pour échouer au 12e rang, mais se félicite du comportement de sa monoplace. 

Le double Champion du monde a retrouvé une base de travail saine et avec laquelle il semble impatient de pouvoir progresser. Si le package est encore loin du compte pour aller se battre aux avant-postes, la perspective d’aller placer les deux McLaren dans les points en course est désormais réelle. 

"La voiture était fantastique aujourd’hui", assure Alonso. "Je me suis senti très à l’aise et très heureux de la performance de la voiture tout le week-end. Nous ne nous attendions pas à être si rapides car notre voiture est toujours limitée en performance dans certains domaines. Mais nous étions plus compétitifs que ce que nous attendions, nous avons des nouvelles choses qui arrivent pour les prochaines courses, et nous cherchons à être plus solides à l’avenir."

Comme de nombreux autres pilotes, Alonso se montre très réservé quant au nouveau format des qualifications, mais refuse de donner un avis tranché à chaud. "Peut-être que nous devons donner un peu plus de temps au nouveau format de qualifications", souligne-t-il. "Cependant, je crois qu’il favorise les équipes les plus fortes et qu’il est un peu injuste pour les équipes moins compétitives."

Cartouches grillées en Q1

Le pilote McLaren regrette toutefois la manière dont ce nouveau système l’a contraint à gaspiller trop vite ses cartouches pneumatiques, avec la nécessité de chausser les supertendres à deux reprises en Q1 pour survivre à une éventuelle élimination.

"Vu que nous avons utilisé deux trains de supertendres en Q1, où j’ai terminé troisième, nous n’avions qu’une seule chance en Q2", explique-t-il. "Dans mon premier run j’ai eu le sentiment d’être compétitif, j’étais 10e, dans les mêmes conditions et sur la même piste que les autres. J’étais seulement à 1,2  seconde des Mercedes, ce qui était une belle surprise, mais ensuite j’ai dû attendre dans le garage et voir comment se déroulait la séance, c’était un peu triste."

"Bien sûr, les équipes de pointe n’ont pas besoin d’utiliser deux trains de supertendres en Q1, donc c’est à nous de redevenir un top team et d’utiliser seulement un train de pneus options en Q1. Mais peut-être que nous devrions faire ce que le MotoGP a fait en qualifications l’année dernière, où les équipes les moins compétitives pourraient utiliser des pneus plus tendres en qualifications. En Formule 1, nous avons choisi de faire l’inverse."

partages
commentaires
Bottas sous enquête des commissaires

Article précédent

Bottas sous enquête des commissaires

Article suivant

Sainz - Mon tour de Q2 m'aurait placé 5e

Sainz - Mon tour de Q2 m'aurait placé 5e
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021