Alonso propose le retour des qualifications sur un tour

Fernando Alonso veut voir le format des qualifications évoluer pour des grilles de départ moins prévisibles.

Alonso propose le retour des qualifications sur un tour

Le Grand Prix d'Italie a été ce samedi le théâtre de la deuxième édition des Qualifications Sprint, cette course qualificative de 100 km qui définit la grille de départ pour l'épreuve principale. Le spectacle n'était toutefois pas vraiment au rendez-vous de cet exercice remporté par Valtteri Bottas, bien que Fernando Alonso se soit illustré – comme à Silverstone précédemment – en dépassant Sebastian Vettel pour finir 11e, avec un gain de deux places par rapport à sa position de départ.

Lire aussi :

Le double Champion du monde apprécie ce format innovant, mais n'est pas enthousiasmé par celui de Q1-Q2-Q3, qui est en vigueur depuis 2006 et est selon lui la source du manque d'action lors des Qualifs Sprint.

"Je continue de penser que le vendredi est le vrai point que nous devons améliorer", estime Alonso. "Si les qualifications restent faites avec six trains de pneus, nous finissons dans l'ordre naturel de la performance des voitures. Donc en course sprint le samedi, nous prenons le départ dans notre position et nous finissons dans notre position."

"Alors que si le format des qualifications vendredi est un petit peu différent, juste un tour par exemple… Par exemple, hier en Q2, j'ai bloqué les pneus avant au premier virage, et avec ce tour, je partirais dernier aujourd'hui, car j'ai commis une erreur. Je paierais le prix, je partirais dernier et peut-être qu'aujourd'hui j'aurais une tâche ardue devant moi. Ce serait comme des qualifications sprint. Ce serait pimenté."

Les qualifications sur un tour ont déjà existé en Formule 1, à une époque où Fernando Alonso évoluait déjà dans l'élite et même aux avant-postes : c'était de 2003 à 2005. Pour L'Espagnol, cela "ajouterait vraiment de la difficulté", notamment sur les circuits où le format actuel de Qualifs Sprint ne serait pas probant en raison de dépassements compliqués.

"Imaginez un tour à Monaco, et vous n'avez que ce tour", ajoute celui qui s'était qualifié huitième, quatrième et deuxième en Principauté avec le format du tour unique. "Puis il y a l'évolution de la piste, ou peut-être qu'il y a la météo. Peut-être que les leaders du championnat passent en premier, et vous faites un tour génial, avec l'évolution de la piste, et vous partez en première ligne de la grille, quelque chose comme ça. Peut-être qu'il y a un week-end où vous avez de la chance et vous pouvez réaliser une performance d'exception. Là, nous avons les mains liées. Même si l'on a de l'inspiration un jour, si la voiture est la cinquième plus rapide on finit neuvième et dixième."

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Brawn : Les Qualifs Sprint de Monza ont offert "beaucoup d'action"
Article précédent

Brawn : Les Qualifs Sprint de Monza ont offert "beaucoup d'action"

Article suivant

Mercedes prêt à sacrifier le MGU-H pour attirer Volkswagen

Mercedes prêt à sacrifier le MGU-H pour attirer Volkswagen
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021