Alonso s'attend à se battre pour la sixième place

Fernando Alonso a ravi les quelques 115 000 spectateurs venus l'encourager à Barcelone lorsqu'il s'est qualifié sur la première ligne de la grille de départ

Fernando Alonso a ravi les quelques 115 000 spectateurs venus l'encourager à Barcelone lorsqu'il s'est qualifié sur la première ligne de la grille de départ.

En effet, n'être distancé du champion du monde en titre, Kimi Räikkönen, que de 91 millièmes de seconde relève presque de l'exploit et représente une performance pour le moins inattendue.

Mais le double champion du monde a tenu à minimiser cette performance et préfère calmer les ardeurs de ses fans en déclarant qu'il serait déjà heureux de ne finir que sixième dimanche. L'espagnol a expliqué qu'il avait probablement moins d'essence que ses rivaux.

"Je pense qu'être en seconde position sur la grille est un peu irréel car nous avons probablement moins d'essence que les autres. Nous ne sommes pas soudainement entre les deux Ferrari," tempérait-il.

"La Q3 dépend fortement du carburant, mais au cours des précédentes sessions, nous roulions tous dans les mêmes conditions. A la dernière course, nous étions à peu près neuvième ou dixième. Ici, j'étais quatrième donc c'est la meilleure nouvelle mise à part le fait d'être en première ligne."

"Quand nous avons vu que nous étions plus rapides, nous avons décidé d'essayer de faire une bonne qualification et de partir d'une meilleure position que prévu car la première ligne n'a jamais été notre objectif. Mais savourons cet instant et espérons que demain, nous ne perdrons pas trop de places."

Il y a trois semaines à Bahreïn, Alonso n'a pu espérer mieux qu'une modeste dixième position à l'arrivée. Il a donc précisé que finir sixième serait déjà un rêve.

"Nous verrons. Si je devais parier, je dirais sixième ou septième. J'étais quatrième en Q2, avec tout le monde dans les mêmes conditions mais j'avais deux trains de pneus. Lorsque je n'en avais qu'un seul, j'étais aux alentours de la huitième position donc sixième serait un rêve, en considérant qu'à la dernière course, je me battais pour la dixième place. Ce serait un grand saut. Finir mieux que sixième serait inattendu mais ce serait mieux pour tout le monde," a conclu le pilote Renault.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités