Alonso s'attendait au d?clin de Renault

Malgré son succès lors de la dernière manche du championnat du monde, Fernando Alonso conserve la tête sur les épaules et ne veut pas encore parler du titre

Malgré son succès lors de la dernière manche du championnat du monde, Fernando Alonso conserve la tête sur les épaules et ne veut pas encore parler du titre.

"Je ne veux pas évoquer le titre après seulement deux courses. Tout a très bien fonctionné en Malaisie mais nous ne devons pas nous emballer" confie t'il dans une interview donnée au journal El Mundo.

"Il faut se souvenir que nous avons été largement dominé en Australie et qu'en Malaisie, jusqu'à la course, Ferrari était plus rapide que nous. Nous sommes en lutte avec eux."

Par ailleurs, le pilote espagnol s'avoue surpris de la compétitivité de McLaren mais n'est pas étonné par les difficultés que rencontre l'écurie Renault. D'après lui c'était prévisible.

"Il est surprenant que McLaren soit déjà en mesure de gagner. Je pensais devoir attendre plusieurs années pour m'imposer avec eux."

"Pour Renault je dois dire qu'après avoir gagné pendant autant d'années, le moment du déclin allait forcément intervenir. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle j'ai décidé de rejoindre McLaren."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités