Alonso souhaite plus d'essais et de liberté de développement

partages
Alonso souhaite plus d'essais et de liberté de développement
Par : Basile Davoine
12 juil. 2015 à 09:53

Fernando Alonso, McLaren MP4-30 et Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 en lutte pour une position
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren Honda pendant un arrêt aux stands

Fernando Alonso n’en est pas à sa première sortie médiatique pour exprimer sa déception quant au manque de rapidité des F1 actuelles. Alors que le Groupe Stratégique et les instances dirigeantes planchent sur la nouvelle réglementation 2017, visant à rendre les monoplaces plus rapides et plus spectaculaires, le pilote espagnol espère que tout ira dans ce sens. 

Interrogé sur ce qu’il aimerait voir changer en F1, le double Champion du Monde se montre ainsi catégorique : "Des voitures plus rapides, car actuellement nous sommes un peu trop proches des temps du GP2." 

Tout est figé dès l'hiver?

Mais le point qui préoccupe davantage Alonso concerne le développement et les essais privés. Il en est la première victime cette saison, alors que McLaren-Honda manque cruellement de roulage en piste pour développer fiabilité et performance d’un package encore tout nouveau. 

Ainsi, l’ancien pilote Ferrari aimerait voir "plus d’essais ou un peu plus de liberté en termes de développement de la voiture"

"Aujourd’hui, quand vous mettez la voiture en piste pour les essais hivernaux, vous gardez plus ou moins la même position jusqu’à la fin de l’année. On fait des progrès, tout le monde fait des progrès, et c’est ainsi ; les règles sont très strictes, donc on ne peut pas développer davantage en termes de moteur, avec le gel [partiel], et sur le plan aérodynamique c’est très restrictif. 

"Ce que l’on a lors du premier test est plus ou moins ce que l’on a pour toute la saison, ce qui rend les courses très prévisibles et très ennuyeuses."

Prochain article Formule 1
Manor fait l'éloge de Merhi, Stevens et Leimer

Article précédent

Manor fait l'éloge de Merhi, Stevens et Leimer

Article suivant

Massa - Il y a moins d'assistance électronique qu'en 2003

Massa - Il y a moins d'assistance électronique qu'en 2003

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités